FRANCE : SUR LA MONTEE DU FASCISME, UN PROLO S'ADRESSE AUX INTELLOS DITS DE GAUCHE

Photo de Robert Ferreres.
 
 
 
 
UN PROLO S'ADRESSE AUX INTELLOS DITS DE GAUCHE
 
 
 
 
Dangereux sont les intellectuels qui se réclament d'une "gauche" totalement coupée du peuple, par leur faute, car ceux-là, par leur égocentrisme, leur opportunisme et leur carriérisme, croient détenir à eux seuls la vérité alors qu'ils ne connaissent rien de la classe ouvrière, dont les filles et fils n'ont pas fait de grandes études en raison de l'extrême pauvreté dans laquelle leurs parents se débattaient.
 
Nous, filles et fils du peuple, nous, les gueux, nous pouvons vous donner des leçons de savoir-vivre et d'éducation. 
 
Je suis en relation avec de nombreux intellectuels qui respectent ma condition ouvrière et mon combat farouche pour défendre mes racines ouvrières mais, dès qu'on les met au pied du mur, tous tournent le dos, ignorent les petites gens qu'ils prétendent apprécier.
 
Je ne parle pas avec animosité, je m'exprime en connaissance de cause. 
 
J'ai, à deux reprises, sur mon blog et sur cette page, lancé un SOS à propos des bouquins que le prolo que je suis a écrit et dont le premier ouvrage contre la guerre coloniale menée par la France en Algérie, à laquelle à ma façon, je me suis opposé, est une réussite parce mes témoignages sont rares, et bien, aucun intellectuel de ma connaissance n'a partagé mon modeste article. Pourquoi?
 
Tout simplement parce qu'un ouvrier qui a écrit des livres, sur recommandation de vieux professeurs, ce n'est pas permis pour ces intellectuels dits de "gauche", donneurs de leçons, qui font la pluie et le beau temps en politique et sont pour la plupart, responsables depuis des années de la montée du fascisme en France.
 
Pour nombre d'intellectuels, les Ouvriers qui écrivent sont rares, ils dérangent leurs principes, leur dignité bien mal placée car lorsqu'un peuple se soulève, en France ou dans n'importe quel pays du monde, ce sont ces enfants qui meurent sur les barricades, ce sont elles et eux qui très majoritairement écrivent l'HISTOIRE de leur pays, pas vous les intellectuels qui ne connaissez rien du monde Ouvrier puisque ce 13 décembre 2015, vous allez aller voter, sûr de vous, alors que l'écrasante majorité des enfants du Peuple va de nouveau massivement boycotter ou s'abstenir de participer à cette mascarade où les listes dites de gauche comptent si peu d'ouvriers que j'en ai la nausée.
 
L'Assemblée prétenduement nationale française, n'est pas représentative, n'est pas l'émanation du peuple puisqu'elle ne compte aucun Ouvrier.
 
Jacques Tourtaux
Militant Ouvrier CGT
Anticolonialiste

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

tourtaux-jacques
  • 1. tourtaux-jacques (site web) | 12/12/2015

De tout coeur, MERCI mon frère.
A mon tour, je t'adresse, ainsi qu'à l'Algérie de Novembre, mon plus fraternel salut Anticolonialiste.



Jalal
  • 2. Jalal | 12/12/2015

J'apprécie énormément ton point de vue, tes sentiments et idées que tu exprimes avec clarté et force.
D'Algérie mon pays, que tu as aidé et que l'Histoire a inscrit et mon pays également, je t'envoie l'expression de mes sentiments fraternels et de ceux de l'Algérie de Novembre !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau