GARE DE REIMS : UN TGV BLOQUE. LA GREVE DES CHEMINOTS REMOIS RECONDUITE

2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 16:14

Un TGV bloqué après une interpellation ce matin à Reims

Le TGV Reims-Paris de 14 h 15 a subi un retard d’une trentaine de minutes. Des manifestants protestaient contre l’interpellation d’un membre du Comité de Lutte rémois ce matin vers 11 h 30 lors du rassemblement contre la loi travail.

Un jeune de 19 ans a été interpellé ce matin par la police. Il a été arrêté avec une banderole qui aurait été fabriquée à partir d’une banderole publicitaire. La patronne de l’agence à qui elle est censée appartenir aurait porté plainte auprès de policiers encadrant la manifestation qui regroupait environ 200 personnes.

Un groupe d’une quarantaine de manifestants s’est déplacé en début d’après-midi à l’hôtel de police, pour obtenir des informations. Selon le secrétaire adjoint de l’Union locale de la CGT, ils auraient été «mal reçus par la police, sans même un mot sur la raison de l’interpellation. On nous bloque l’accès à l’accueil depuis deux heures». Un groupe d’une vingtaine de personnes s’est alors rendu à la gare de Reims, pour «protester pacifiquement». Positionnés à la tête du train en direction de Paris de 14 h 15, ils ont été dispersés, dans le calme, vers 14 h 45 par les forces de l’ordre.

Ils étaient toujours postés devant l’hôtel de police à 15 h 30. La CGT indique : «Nous allons nous concerter pour déterminer quelles actions mener par la suite. Pour créer de la tension dans un mouvement, on ne s’y prendrait pas autrement…»

A 16 h, le manifestant était toujours retenu au commissariat. Il a été relaché.

La grève à la SNCF a été reconduite ce matin par les cheminot-e-s rémois.

http://www.lechatnoir51.fr/2016/06/le-mouvement-social-ce-jour.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau