HOLLANDE ET VALLS EN DEROUTE. DEHORS LES PARASITES !!

 

IRIB- Le constat est frappant : à maintenant treize mois du premier tour de la présidentielle, jamais un président sortant ne s'était trouvé en aussi mauvaise posture : seulement 15 % de bonnes opinions, en baisse de 5 points, un taux de défiance qui atteint 80 % (+ 5 points).

François Hollande paie l'addition d'une séquence ratée depuis janvier marquée par les déchirements sur la déchéance de nationalité, l'enlisement de la révision constitutionnelle, et le projet de loi El Khomri qui achève de décevoir à gauche... Car ce sont bien les sympathisants de gauche qui font brutalement défaut et font s'effondrer encore un peu plus la cote de popularité du président. Chez les sympathisants PS, François Hollande recule de 52 à 39 % de bonnes opinions (- 13 points).

Manuel Valls subit encore plus lourdement l'impact de la loi travail : une chute de 9 points, qui le situe désormais à 26 % de bonnes opinions. Son plus mauvais score. Depuis vingt ans que le baromètre Ipsos-Le Point existe, ce niveau d'impopularité pour un Premier ministre ne s'est produit que huit fois sur 220 mesures.

Le tandem Hollande-Valls semble entraîné vers le fond dans un paysage général qui voit, sur 32 personnalités testées, 9 hausses, 14 baisses et 9 stables.

Mar 22, 2016 14:05 UTC
 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau