JUNGLE DE CALAIS : 129 ENFANTS DISPARUS DEPUIS LE DEMENTELEMENT

 

 

Au total, ils seraient 10 000 enfants non accompagnés à avoir disparu en Europe depuis les 2 dernières années. 294 vivent encore à Calais.

129 mineurs non accompagnés auraient disparu depuis le démantèlement polémique d'une partie de la «jungle» de Calais, selon l'association Help Refugees.

«Nous sommes profondément choqués et très inquiets d'annoncer que 129 mineurs non accompagnés n'ont pu être retrouvés », a déclaré l'association, déplorant l'absence de solutions mises en place pendant le démantèlement pour ces enfants.

«C'est simplement inacceptable. Nous appelons les autorités françaises à mettre immédiatement en place des systèmes d'enregistrement et de secours pour les 294 enfants seuls qui restent dans le camp», écrit l'association révoltée sur Facebook, ajoutant qu'aucun « système officiel d'enregistrement n'est en place pour les enfants à Calais ou Dunkerque ».

Près de 5 000 migrants encore dans la «jungle»

D'après les chiffres de l'association, 4 946 personnes vivraient encore dans le bidonville de Calais : 514 enfants, dont 294 non accompagnés. La moyenne d'âge de ces enfants est de 14 ans. Selon les chiffres publiés par Europol en janvier 2016, ils seraient au total 10 000 enfants non accompagnés à avoir disparu en Europe en deux ans, ce qui laisse à penser que nombre d'entre eux ont été récupérés par des réseaux et sont probablement exploités.

«Ces enfants sont obligés d'entrer en contact avec des mafias, de leur confier leur voyage et d'assister, voire subir des scènes d'extrême violence. Ils sont torturés, frappés maintes et maintes fois et voient leurs compagnons de voyage mourir. Ces enfants sont réduits en esclavage durant le temps du voyage, mais souvent aussi bien longtemps après», expliquait le journaliste italien Luca Attanasio, auteur d'un livre sur le sujet, début février. Certains d'entre eux se cachent également volontairement des autorités de peur d'être renvoyés dans leur pays d'origine. Au total, 27 % des migrants arrivant en Europe sont des enfants.

Source : agences et rédaction

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau