L’ACTION ENCORE PLUS FORT

 

L’action, encore plus fort

 

 

 

Cheminots, personnels de la RATP, salariés des raffineries, des Ports et docks, pilotes d’Air-France et aiguilleurs du ciel, de nombreuses autres entreprises… « Les mouvements de grève se multiplient » constate amèrement « Le Parisien Libéré » dans un article du 31 mai intitulé « le ciel s’obscurcit ».

 

De nouveaux mots d’ordre de grèves et d’actions sont apparus dans tout le pays. Une votation dans chaque entreprise, sur chaque lieu de travail s’organise et le 14 juin à Paris aura lieu une grande manifestation nationale contre la loi El Khomri.

 

L. BERGER secrétaire général de la CFDT persiste, il répète que ce texte «  est cohérent et équilibré » et réclame son maintien.

 

Alain JUPPE est du même avis. Candidat à l’élection Présidentielle de 2017, il ne cache pas « les réformes impopulaires qu’il entend mener, comme la retraite à 65 ans et la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF). A la différence de Hollande, il ne promettra pas des mesures dans un but «  purement électoral ».

 

Autre candidat à la Présidentielle, François FILLON s’est exprimé longuement à ce sujet à la Télévision et dans la presse du 30 mai. A la question : Comment feriez vous passer votre thérapie de choc (retraite à 65 ans, les 39h., la dégressivité des allocations chômage etc…) ? Il répond : « Il faut un changement profond quitte à assumer un bras de fer. Il faut organiser l’élection Présidentielle autour d’un programme clair. Il faut une équipe gouvernementale qui imposera les 5 à 6 réformes fondamentales dans les 3 premiers mois pour démontrer qu’un gouvernement peut être ferme et réussir…Est-ce qu’on peut continuer avec des règles du dialogue social qui datent de 1945 ? La CGT, par sa violence et son extrémisme, leur a porté un coup fatal…Je vais faire hurler mais il faudra durcir les conditions d’astreinte et de service minimum… ».

 

« Le FN met la CGT et l’Etat dans le même sac » déclare Marine LE PEN  à la presse. Elle réclame un retour immédiat du gouvernement Hollande devant les urnes. Nicolas BAY secrétaire général du FN affirme au Talk du « Figaro » : « Il faut alléger les charges des entreprises ; il est contre les actions de grèves et de blocages et pour l’interdiction des manifestations, il veut créer d’autres syndicats contre la CGT pour assurer « le dialogue social » qui fait défaut.

 

Mélenchon s’étend longuement sur la nécessité d’un changement au service du peuple mais il n’en donne jamais la couleur et ne met surtout pas en cause le capitalisme. Le PCF dont le congrès s’ouvrira jeudi bavarde sur «  une gauche renouvelée aux contours très larges »

 

Pour que ça change vraiment,

 

Il faut en finir avec la domination des grands groupes capitalistes sur le pays. Il faut pour cela leur reprendre les grands moyens de production et d’échange, les grandes industries, les grands centres financiers qui doivent appartenir aux travailleurs qui les géreront dans l’intérêt du peuple tout entier.

 

La véritable opposition est entre le capital et le peuple. Il faut changer de société, construire une société nouvelle, socialiste. C’est la seule véritable alternative aujourd’hui.

 

Le candidat de notre Parti Révolutionnaire Communistes à l’élection Présidentielle

poursuivra le combat d’aujourd’hui.

 

 http://www.sitecommunistes.org/ch458situat.htm


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau