L'UD CGT PARIS SUITE A L'EVACUATION DE MIGRANTS PRES DE LA HALLE PAJOL

Communiqué de l’UD CGT Paris suite à l’évacuation de migrants installés près de la Halle Pajol

 

dimanche 14 juin 2015

Lundi 8 juin 2015 aux abords de la Halle Pajol, dans le 18ème arrondissement de Paris, des CRS et des gendarmes ont procédé à l’évacuation de 84 migrants qui avaient établi un nouveau camp de fortune dans le quartier, après avoir déjà été délogés de la Chapelle la semaine dernière.
Les forces de l’ordre n’ont pas hésité à utiliser des bombes lacrymogènes et ont fait preuve d’une violence inouïe pour déloger ces migrants et leurs soutiens, parmi lesquels de nombreux élus. 38 réfugiés ont été conduits en centre de rétention.
Ces travailleurs migrants ont été emmenés au commissariat de police avec quelques-uns de leurs soutiens. Pour la plupart, ces travailleurs fuient des pays où ils sont menacés car se battant contre des régimes dictatoriaux, ou parce que leurs pays connaissent la guerre ou tout simplement la misère. 38 réfugiés ont été conduits en centre de rétention.
Suite à cette évacuation un rassemblement de soutien a été organisé mardi 9 juin 2015, à l’appel de nombreuses associations, partis politiques et organisations syndicales dont la CGT Paris, suivie d’une manifestation qui s’est rendue jusqu’au métro La Chapelle.
Ces réfugiés ont été accueillis par une association. Vous pouvez d’ores et déjà leur apporter votre solidarité par des dons de nourriture ou de produits de première nécessité, ou par un don financier (infos à venir).
Cette situation doit être réglée avec un relogement pérenne qui permettra à ces migrants de se reconstruire et de vivre dignement. Les pouvoirs publics doivent prendre leurs responsabilités pour proposer une solution rapide et durable.
Ce n’est pas en construisant des murs, en hérissant des barbelés, en fermant les frontières que se règlera le problème d’une immigration causée par les guerres, la misère.

Pour la CGT Paris Il y a urgence à changer radicalement l’orientation des politiques d’asile et d’immigration de la France et de l’Union Européenne, en fixant comme objectifs prioritaires le respect des droits des migrants.
Pour protester contre les politiques migratoires de plus en plus restrictives et contre les violences policières lors de cette évacuation, l’UD CGT Paris appelle à se joindre à toutes les initiatives à venir.

http://www.cgtparis.fr/Communique-de-l-UD-CGT-Paris-suite


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau