LA CGT DE L'ENERGIE APPELLE A LA GREVE RECONDUCTIBLE

Communiqué de la Fédération CGT de l'energie

 

Accueil - Communiqués - Mouvements de grève reconductibles dans l’énergie

 

MOUVEMENTS DE GRÈVE RECONDUCTIBLES DANS L’ÉNERGIE

Depuis plusieurs mois, les salariés de l’énergie se mobilisent pour exiger une réelle vision économique et industrielle pour le secteur de l’énergie, contre la modification de leurs garanties collectives que constitue la loi dite « travail » qui s’intitule réellement  « loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs »… les entreprises, ses actionnaires passent avant les salariés, agents du public et les travailleurs indépendants !
 
Ce conflit, qui dure compte tenu de l’entêtement du gouvernement a vu de nombreuses initiatives de reprise en main de l’outil de travail par les électriciens et gaziers depuis plusieurs semaines (baisses de production, coupures ciblées, basculement en heures creuses,…), s’amplifie dès aujourd’hui et pour les jours à venir.
 
La FNME CGT appelle l’ensemble de ses bases syndicales à proposer dans les assemblées générales la reconduction du mouvement de grève à compter de ce jour.
 
La FNME CGT demande aux salariés d’agir sur l’outil de travail, à savoir :

  • Réduire ou arrêter la production électrique (nucléaire, hydraulique, fioul, charbon, ordures ménagères…) ;
  • Occuper et reprendre en local l’ensemble des postes de transport Electrique et Gaz ;
  • Arrêter l’injection ou le soutirage des stockages Gaz ;
  • Bloquer le dépotage des cargos de GNL et arrêter le soutirage des terminaux méthanier ;
  • Occupation des postes et passage forcé en heures creuses des usagers de la Distribution  Electrique et Gaz et des hôpitaux publics ;
  • Remise en service des clients démunis coupés pour impayés ;
  • Coupures ciblées d’énergie électriques et gaz des services de l’état, et des locaux du MEDEF ;
  • Coupure des parcs éoliens et radars routiers ;
  • Suspendre toutes les opérations, hors mises en sécurité des réseaux électriques et gaz, de protection des biens et des personnes.

 
La FNME CGT a mis en place un piquet de grève national 24/24 pour coordonner la reprise en main de l’outil de travail par les électriciens et gaziers.
 

Face à l’entêtement du gouvernement, la FNME CGT oppose la détermination illimitée des électriciens et gaziers pour agir sur l’économie du pays

 

http://www.fnme-cgt.fr/index.php/communiques/mouvements-de-greve-reconductibles-dans-l-energie

 

 

La CGT appelle à couper l'électricité et le gaz dans les locaux du Medef et les services de l'Etat

Rédaction Le HuffPost

Publication: Mis à jour: 

CGT MEDEF

 

LOI TRAVAIL - La CGT hausse le ton. Les agents de seize centrales nucléaires, sur les 19 que compte le parc français, ont voté mercredi 1er juin, dans le cadre du mouvement contre la loi El Khomri, des arrêts de travail pour jeudi, allant d'une heure a minima à la journée entière, a-t-on appris auprès de la fédération CGT Mines Energie. Comme le précise l'agence Reuters, cette grève démarrera dès ce soir par une baisse de charge.

Dans un communiqué, la FNME (Fédération nationale des mines et de l'énergie) de la CGT appelle notamment à "réduire ou arrêter la production électrique", mais demande aussi aux salariés de l'énergie d'effectuer des "coupures ciblées d’énergie électrique et gaz des services de l’Etat, et des locaux du Medef".

http://www.huffingtonpost.fr/2016/06/01/cgt-medef-electricite-gaz-medef-services-etat-centrales-nucleaires-greve_n_10241770.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau