LA NON LIVRAISON DES MISTRAL A LA RUSSIE VA COUTER 1,2 MD AU PEUPLE

 
  Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
1                
 
  La non-livraison des Mistral coûtera 1,2 Md USD à la France
 

Les autorités françaises ont pris la décision définitive de ne pas fournir à la Russie les deux navires de guerre Mistral, malgré la somme importante d'argent que la France doit verser à la Russie en compensation de leur non-livraison, a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, à Washington.

Le ministre a également rappelé que la livraison des navires a été suspendue par le président François Hollande en raison du rôle présumé de la Russie dans le conflit ukrainien, et a estimé que cette décision était stratégique et correcte.

Selon M.Le Drian, la situation avec la Russie n'a pas changé, donc le contrat ne peut pas être réalisé.

Le ministre français de la Défense a précisé que les pénalités prévues par le contrat, étaient estimées à 1,2 milliard de dollars, mais que les autorités françaises ne voyaient pas d'autre solution, notamment en raison de la difficulté à trouver un autre acheteur pour des navires conçus spécifiquement pour les besoins de la Russie.

Jean-Yves Le Drian a également envoyé un appel du pied à Washington, en suggérant que si les Etats-Unis achetaient les Mistral, il en serait ravi, mais il s'est vu opposer le mutisme du ministre américain de la Défense, Ashton Carter, sur cette question.

Le constructeur naval français DNCS/STX a signé en juin 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral pour la Russie. La livraison du premier des deux navires, le Vladivostok, aurait dû avoir lieu à l'automne 2014, mais elle a été suspendue par le président François Hollande sine die au motif que les conditions "n'étaient pas réunies" en raison de la crise ukrainienne.

Néanmoins, l'annulation de la vente des Mistral ne représente pas une perte pour la Russie qui a déjà commencé à envisager la possibilité de construire ses propres porte-hélicoptères de débarquement similaires au Mistral.
 

 

Source: Sputnik

07-07-2015 - 16:00 Dernière mise à jour 07-07-2015 - 16:00

Al Manar


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau