LE G7 2019 A BIARRITZ, UN CONGLOMÉRAT DOUTEUX DE CHEFS D'ETATS DE 7 PAYS LES PLUS RICHES : LE FESTIN DES REQUINS DE LA PLANÈTE

G7 2019 : Le festin des requins de la planete

mardi 1er octobre 2019
par  Alger républicain

 

Le G7, un conglomérat douteux de chefs d’États de 7 pays les plus riches que sont les USA, l’Allemagne, la France, le Canada, l’Italie, le Royaume-Unis et le Japon et qui détiennent à eux seuls les 2/3 des richesses nettes de la planète. (7 pays c’est peu par rapport aux 192 pays représentés à l’ONU et seulement 10% de la population mondiale) Sans commentaires
Pour faire passer la pilule et faire démocratique, on invite même d’autres pays et en particulier certains chefs d’États africains à la solde.
Quand ces gens-là se réunissent quelque part dans une ville, on transforme cette ville en forteresse. Leur conscience n’est pas tranquille, ce sont des chefs d’État qui représentent leurs bourgeoisies respectives et les peuples les « adorent ». Il faut qu’ils travaillent en toute sécurité.

C’est toujours le même scénario et la tenue du G7 2019 à Biarritz ne change pas les règles. L’argent coule à flot, on ne regarde pas la dépense. Ils sont accueillis dans un luxe qui frise la démence.
Dans un tintamarre nauséabond pour imposer cette mascarade médiatique, on réquisitionne les télévisions, toute la presse à la solde et tous leurs médias pour la mise en condition de l’opinion publique. La photo de famille est en première page de tous les journaux et dans les informations radios-télévisions.
Ils sont là devant les caméras du monde entier, sourire en coin, propres et bien habillés, les hommes en costume trois pièces et nœud papillon en ornière, les rares femmes présentes sont en robe longue du soir, ils sont beaux, ils mangent bien, bref des gens qui nous veulent du bien. A les voir sur cette photo, qui oserai prétendre le contraire ? Qui pourrait mettre en doute leur honnêteté ? C’est l’image que l’on voudrait faire passer ?

Mais malgré le tapage médiatique, les mensonges déversés à longueur d’antenne, ils ne pourront jamais effacer la réalité de leur comportement ignoble. Cette photo représente la face cachée du capitalisme. Ces dirigeants qu’ils soient homme ou femme ne changent rien, ils ne sont qu’un ramassis de voyou de bas étage. Ce sont les dirigeants des principales puissances impérialistes avec à leur tête leur mentor : les USA.

On peut les suivre à la trace des fleuves de sang laissés sur le terrain. Ils ont détruit l’Irak, l’Afghanistan, la Syrie, la Libye laissant sur le terrain des milliers de morts innocents dans l’impunité totale. Par l’action de leurs multinationales, ils ont ruiné des pays entiers et jeté sur les routes des millions de migrants fuyants la misère dans des conditions terribles. La méditerrané est devenue un cimetière engloutissant femme et enfants sans laisser de trace. Chaque année ce sont des milliers de morts noyés. Quand ils arrivent à franchir les barrages de toutes sortes et qu’ils ont la chance d’arriver aux portes de l’Europe, on les accueille comme des chiens, ils sont rejetés comme des ordures dans la plupart des cas. Malheureusement la liste de leurs méfaits est tellement longue.

Les peuples n’oublieront jamais les souffrances endurées par leurs actions.

Pour en revenir au G7 2019 à Biarritz, malgré l’apparence que tout va bien dans les meilleurs des mondes, leurs déclarations rassurantes, dans ce genre de réunion on se croirait dans une foire d’empoigne. Ils s’invectivent ouvertement et même de façon violente. Ils sont là uniquement pour le partage du gâteau. Ce sont des marchands de tapis. Mais le système capitaliste traverse une crise profonde et les parts de gâteau diminuent. Tout ce beau monde veut sa part la plus grosse possible. Les contradictions entre puissances impérialistes s’accentuent dangereusement et Ils sont prêts même à s’entre-tuer.

A ceux qui ne veulent pas voir la réalité, il faut se rappeler que les guerres (14/18 et 1939 avec près de 80 millions de morts, un record et ils feront certainement mieux pour la prochaine guerre qu’il ne faut surtout pas exclure) se sont déroulées entre puissances impérialistes.

Dans ce capharnaüm d’esbroufe, les débats et discutions pour cacher les vrais enjeux, ils ont lancé en pâture le réchauffement climatique et bla bla bla et bla bla bla pendant des heures sachant qu’ils ne feront rien. A tous les écolos qui ne veulent pas aller plus loin dans leur discourt politique, c’est bien leurs multinationales qui sont à l’origine de la déforestation pour récupérer des surfaces cultivables pour planter du soja ou des palmiers à huile pour produire du carburant. Ceux qui ont pris la décision de mettre des milliers de camions sur les routes pour le transport de marchandise à la place du rail et bien d’autres catastrophes etc. On a mis des trains sur les routes, il fallait le faire.
Mais malgré toute la propagande et la répression féroce contre les manifestants et les opposants, ils n’ont pas réussi à mettre en échec la mobilisation réussie du contre sommet du G7 à Biarritz. C’est plus de 15 000 personnes qui ont manifesté entre Hendaye et Irun.

Nos dirigeants feraient mieux de reconsidérer leur politique d’allégeance honteuse aux pays impérialistes, s’ils ne veulent pas voir arriver leurs bombardiers et leur armada sur notre pays. Notre pétrole et nos richesses les intéressent au plus haut point, ils attendent le moment propice pour nous envahir. Kadhafi a payé le prix fort en menant cette politique de compromission avec l’impérialisme. Les puissances impérialistes ont des appétits insatiables et elles ne se contentent pas de miettes.

Notre peuple a commencé à comprendre les enjeux et la dérive catastrophique de nos dirigeants qui entraînent notre pays droit dans le mur.
Depuis le 16 février 2019, notre peuple unanime est dans la rue pour protester contre ce pouvoir corrompu et parasitaire. Depuis notre indépendance, on n’a jamais vu ça, une manifestation d’une ampleur inégalée. Plus de 20 millions de nos compatriotes occupent la rue. La peur a changé de camp. La bourgeoisie soutenue par la France et les USA tergiverse et essaye par tous les moyens à conserver son pouvoir.
Pour l’instant, les dés sont jetés, que va-t-il se passer ? Il est difficile de répondre à cette question. Mais la lutte doit continuer

Mais notre pays n’est pas le seul à lutter contre ces pouvoirs corrompus et parasitaires dans le monde. Depuis la victoire de la contre révolution en Russie, tous les pays sont régis par une politique capitaliste et partout dans le monde les masses populaires subissent de plein fouet les méfaits désastreux de ce système obsolète Partout dans le monde, des nombreuses manifestations s’opposent par tous les moyens au système capitaliste.

La seule alternative : débarrasser cette bourgeoisie du pays et construire le socialisme

Liès Sahoura

http://www.alger-republicain.com/G7-2019-Le-festin-des-requins-de-3117.html


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire