LES CADRES VIVENT EN MOYENNE 6 ANS DE PLUS QUE LES PROLOS

Espérance de vie : les cadres vivent en moyenne six ans de plus que les ouvriers

Publié le 19/02/2016 à 10:30,

 

 

Un ouvrier dans une usine (illustration) - Pixabay
Un ouvrier dans une usine (illustration)

D’après une étude publiée ce vendredi par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), l’espérance de vie pour un cadre est plus élevée que celle d’un ouvrier. En effet, les statistiques révèlent qu’en 2009-2013, l’écart entre l’espérance des cadres et celle des ouvriers est de 6,4 ans pour les hommes et de 3,2 ans pour les femmes.

Alors que l’espérance de vie ne cesse d’augmenter en France, notamment grâce au progrès de la médecine, et ce autant pour les hommes que pour les femmes, les inégalités sociales face à la mort perdurent. Les hommes cadres vivraient six ans de plus en moyenne que les ouvriers et les femmes cadres, trois ans de plus que les ouvrières, selon un rapport de l’Insee. « Depuis les années 70, les hommes de 35 ans ont gagné 7 années d’espérance de vie et les femmes, 5,5 années. Toutes les catégories sociales ont profité de ce progrès et les écarts entre les cadres et les ouvriers se sont maintenus », apprend-on.

« La nature même des professions exercées explique en partie ces écarts. En effet, les cadres sont moins soumis aux risques professionnels (accidents, maladies, expositions à des produits toxiques) que les ouvriers », explique l’Insee. D’autres facteurs interviennent, notamment ceux liés au milieu social. En effet, les conditions de vie pendant l’enfance peuvent jouer, par exemple. « Le groupe social des cadres » a un mode de vie plus favorable à la santé, précise l’Insee, que celui des ouvriers : moindre consommation d’alcool et de tabac, meilleurs accès aux soins, moindre incidence de l’obésité.

Les femmes vivent toujours plus longtemps

Autre constat : les femmes vivent plus longtemps que les hommes, quelque soit leur catégorie sociale. L’espérance de vie des ouvrières est ainsi supérieure d’un an à celle des hommes cadres. Pourtant, les revenus des femmes sont généralement inférieurs à ceux des hommes et leurs conditions de travail sont souvent plus pénibles (exposition à des produits toxiques, effort physique…). Mais les comportements des femmes sont plus favorables à la santé que ceux des hommes : quelque soit leur milieu social, les femmes consomment moins d’alcool que les hommes et bénéficient d’un meilleur suivi médical. Par ailleurs, leur durée de travail, hebdomadaire et tout au long de leur vie, est plus faible.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau