LES JOURNALISTES SOLIDAIRES DE LEUR COLLEGUE GASPARD GLANZ, ARRÊTE LORS D'UNE MANIFESTATION DES GILETS JAUNES

Solidarité des journalistes avec Gaspard Glanz, arrêté lors d'une manifestation des Gilets jaunes

Solidarité des journalistes avec Gaspard Glanz, arrêté lors d'une manifestation des Gilets jaunes© Zakaria ABDELKAFI Source: AFP

Le journaliste indépendant Gaspard Glanz, arrêté le 20 avril à Paris.

 

Un grand nombre de journalistes ont marqué leur soutien à Gaspard Glanz, placé en garde à vue lors d'une manifestation des Gilets jaunes le 20 avril à Paris. Ils protestent contre l'atteinte à la liberté d'informer et défendent le journalisme engagé.

Des témoignages de soutien de journalistes affluent après la garde à vue du reporter indépendant engagé et fondateur du site Taranis News, Gaspard Glanz. Une mobilisation de la profession qui est la conséquence de son interdiction d'être présent à Paris tous les samedis et le 1er mai jusqu'à son audience devant le tribunal prévu pour 18 octobre. Il a été interpellé à la faveur de l'acte 23 des Gilets jaunes, le 20 avril, sur la place de la République à Paris.

Issus de la radio, de la presse ou de la télévision, ses confrères n'ont pas hésité à exprimé leur inquiétude. De grands noms de la presse, éditorialistes ou directeurs de publication se sont élevés contre le traitement réservé à Gaspard Glanz qui, selon eux, remet en cause la «liberté d'informer». 

Edwy Plenel, le fondateur de Mediapart, a assuré être solidaire «des journalistes Gaspard Glanz et Alexis Kraland qui servent ce droit [de savoir] fondamental en temps de Gilets jaunes», tous deux arrêtés le 20 avril, le second ayant été libéré plus rapidement.

Edwy Plenel@edwyplenel

 

Le droit de savoir est plus important que le droit de vote, sinon nous voterons tels des aveugles pour nos pires ennemis. @Mediapart est donc solidaire des journalistes @GaspardGlanz et @akraland qui servent ce droit fondamental en temps de https://www.mediapart.fr/journal/france/210419/acte-xxiii-des-gilets-jaunes-une-journee-de-repression-pour-la-presse?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67 …

2 082

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Acte XXIII des gilets jaunes: une journée de répression pour la presse

RSF, le SNJ et le barreau de Paris dénoncent les violences et les arrestations dont ont été victimes de nombreux journalistes lors de leur couverture de la journée de mobilisation des gilets jaunes...

mediapart.fr

1 314 personnes parlent à ce sujet

Thomas Legrand, éditorialiste de France Inter a lui aussi défendu Gaspard Glanz : «C’est un journaliste qui a choisi de montrer une face de la réalité... mais la réalité. Il doit pouvoir exercer son métier.»

thomas legrand@lofejoma

 

Gaspard Glanz est journaliste! Journaliste d’opinion, journaliste engagé, journaliste subjectif (comme nous tous) ... c’est un journaliste qui a choisi de montrer une face de la réalité ... mais la réalité. Il doit pouvoir exercer son métier. @GaspardGlanz

Charles Baudry@CharlesBaudry

En réponse à @CharlesBaudry


        </div>
                         <div id=