LUTTE ANTITERRORISTE : LA SNCF ET LA RATP POURRONT FOUILLER ET PALPER

 
train SNCF

Lutte antiterroriste: la SNCF et la RATP pourront faire des fouilles et des palpations

© AFP 2015. Thomas Samson
 
France
 
URL courte
 
217103

Le gouvernement a annoncé, lundi 19 octobre, un train de mesures pour renforcer considérablement les contrôles et les fouilles dans les transports en commun, après l'attaque déjoué

 

e dans le Thalys en août.

 

Afin de lutter contre les "actes terroristes" et les "atteintes graves à la sécurité publique", les agents de sécurité de la SNCF et de la RATP pourront désormais, avec l'accord des passagers, fouiller les bagages ou procéder à des "palpations de sécurité", a annoncé Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, au côté d'Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat aux Transports.

Les policiers et les gendarmes autorisés eux aussi

Si le passager refuse de se plier à ces contrôles, il ne pourra pas emprunter les transports, ont précisé les ministres. Les policiers et les gendarmes, qui ne pouvaient jusque-là fouiller les bagages des passagers qu'en cas de délit, seront désormais autorisés à effectuer ces fouilles.

Le gouvernement a en outre décidé de simplifier les règles de compétence des procureurs de la République pour faciliter ces contrôles: il fallait auparavant l'accord de tous les procureurs concernés par un train passant par plusieurs régions par exemple.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau