MARINE LE PEN, MEILLEURE MENTEUSE DE FRANCE : TOUT POUR L'ENTREPRISE !

Marine Le Pen confirme :

Tout pour l’entreprise

 
Le FN s’est réuni à huis-clos le week-end du 4 février. Invitée par TF1 au journal de 20 h. Marine LE PEN a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2017. Elle s’affiche comme la candidate de la « vérité » sur le thème de « la France apaisée », « l’autorité apaise » a-t-elle répété. Quelle autorité, la sienne ?

Le véritable objectif du FN est à la fois de capter le mécontentement populaire par sa démagogie «  sociale » tout en donnant des signaux forts de soutien à la classe capitaliste. Les médias favorisent cette double opération. Le journaliste qui interviewait M. Le Pen a même affirmé qu’elle avait un programme social « favorable aux travailleurs ». Voilà comme les médias à la botte des puissances d’argent préparent l’alternance entre partis au service du capitalisme ! On était très loin de la « vérité » revendiquée par M. Le Pen selon laquelle tout est conditionné par la « santé  et les possibilités de l’entreprise ».

Mardi matin, sur BFMTV, Marion Maréchal Le Pen a rappelé la position du FN : contre l’augmentation du SMIC, contre les 35 h. remplacées par les 39 h., contre la retraite à 60 ans et contre les régimes spéciaux. Elle a rappelé fortement que le FN est pour la baisse des cotisations sociales des entreprises. « Il est temps de mettre fin à cet espèce de fantasme qui voudrait que le FN soit une forme de néocommunisme »  a-t-elle conclu !

Autre clin d’œil au capital quand M. Le Pen se réclame de Raymond Aron qui fut un grand défenseur du capitalisme et de l’atlantisme et un anticommuniste acharné.

Concernant l’Union Européenne son modèle revendiqué est celui de la Grande Bretagne et de Cameron avec son austérité renforcée après les années Thatcher et Blair pourtant dramatiques pour le monde du travail.

La défense nécessaire d’une France souveraine et indépendante passe par la lutte contre l’Europe capitaliste. Elle est indissociable de la lutte pour abattre le capitalisme et instaurer une société socialiste qui exige la prise du pouvoir par la classe ouvrière et le peuple.

Même constat pour la question des réfugiés que M. Le Pen dénonce pour « une migration monstrueuse » sans aucun mot sur le système capitaliste qui engendre la guerre pour le seul profit des monopoles.

Derrière la démagogie « sociale » se cache le plein soutien du FN à l’offensive du MEDEF pour incarner une relève future dans le cadre du système capitaliste.

 

http://www.sitecommunistes.org/ch442fn.htm



 

 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau