NANTES : LES CRS ENCERCLENT LES OPPOSANTS A L'AEROPORT

Notre-Dame-des-Landes: la police encercle les opposants à l'aéroport qui bloquent le périphérique nantais

| MAJ :

Plusieurs centaines de CRS avec des lanceurs d'eau et une dépanneuse encerclaient samedi soir vers 22h les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des Landes qui bloquaient avec des tracteurs l'un des principaux ponts de Nantes et le périphérique de la ville depuis le début de l'après-midi, a-t-on appris de sources concordantes.
Les accès nord et sud du pont de Cheviré, dont la base sud est occupée par des militants qui réclament la suspension des expulsions des opposants historiques au nouvel aéroport, sont bloqués par des CRS, a-t-on indiqué de source policière tandis qu'un
photographe de l'AFP a constaté de nombreux gyrophares aux abords du pont et des convois de véhicules de CRS qui convergeaient vers l'édifice.
"Ils attaquent", a indiqué par SMS à l'AFP Cyril Bouligand, un des représentants du Copain, organisation paysanne opposée au projet d'aéroport. Néanmoins la police a indiqué qu'une entrevue avec les représentants des opposants était prévue pour leur demander de partir d'eux-mêmes avant toute intervention.
Vers 22h30, tandis qu'une importante colonne de CRS passait le pont dans le sens Nord-Sud en direction du barrage des opposants, ces derniers positionnaient en épis leurs tracteurs - entre 40 et 60 - afin de faire face aux forces de l'ordre, a constaté un photographe de l'AFP.
La
manifestation, entamée dans la matinée de samedi aux abords de Notre-Dame-des-Landes et en plusieurs points de Nantes, a réuni plus de 20.000 personnes, 400 tracteurs et un millier de cyclistes, selon l'Acipa, la principale association d'opposants au projet d'aéroport nantais, la police parlant de 7.200 manifestants.
Les différents convois ont ensuite convergé sur le périphérique de Nantes et se sont rejoints au pont de Cheviré, un des principaux de Nantes au-dessus de la Loire, à la mi-journée.
Mais alors que le gros des manifestants commençait à se disperser à partir de 15h30, plusieurs organisations paysannes ont annoncé qu'elles poursuivaient une occupation illimitée du pont de Cheviré tant que le
Président Hollande ne renoncerait pas à l'expulsion des habitants du site prévu pour le futur aéroport nantais.
Le transfert de l'actuel aéroport vers le site de Notre-Dame des Landes, à 20 km au nord de l'agglomération, devait initialement s'achever en 2017 avec l'inauguration de la nouvelle infrastructure mais les travaux sont arrêtés depuis 2012.

http://www.leparisien.fr/nantes-44000/notre-dame-des-landes-la-police-encercle-les-opposants-a-l-aeroport-qui-bloquent-le-peripherique-nantais-09-01-2016-5436683.php#xtref=http%3A%2F%2Fnews.google.fr


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau