PARIS : COMMUNIQUE DES OCCUPANTS DE L'ODEON. AG DE LUTTE A 18H

Communiqué de presse des occupants de l'Odéon – Théâtre de l'Europe

Lundi 25 avril 2016

 

Un droit au chômage pour tous, c’est maintenant !

 

Après les occupations des théâtres HtH – CDN de Montpellier, TnBA – CDN de Bordeaux, Comédie de Caen  - CDN, et  du TNT – CDN de Toulouse, c'est au tour du théâtre de l'Odéon - Théâtre de l’Europe à Paris d'être occupé depuis hier 18h30 par une cinquantaine d’étudiants,d'intermittents, précaires, et de nuits deboutistes.

Cette occupation signifie notre complet désaccord avec les "négociations" en cours de l'Assurance Chômage et le projet de loi Travail.

Les 800 millions d’euros d’économies demandés aux chômeurs et la destruction des droits prévus dans la loi Travail, font partie d’un seul et même projet dicté par le MEDEF et le gouvernement pour précariser nos vies. Nous nous y opposerons tous ensemble jusqu'à ce qu’ils reculent !

Nous ne sommes pas des variables d’ajustement.

Nous avons demandé à rester jusqu’à mardi 26, à être ravitaillés, à disposer dans le théâtre d’un lieu de travail pendant la mobilisation en cours et à pouvoir organiser une Assemblée Générale ce lundi 25 au soir. Une conférence de presse est prévue à 11H30, les journalistes souhaitent qu’elle se tienne à l’intérieur. Le Ministère de la Culture et de la Communication nous a répondu que rien de tout cela n’était possible.

Aujourd'hui c'est le dernier jour des négociations pour les annexes 8 et 10, celles des intermittents du spectacle, et jeudi 28 un préavis de grève illimitée a été lancé.

 

Nous déclarons notre détermination à rester ici et appelons à une Assemblée Générale de lutte, place de l'Odéon, ce soir à partir de 18h.

Cet espace public est le nôtre, habitons-le debout !

Rassemblement à 17h devant le Ministère du Travail, 127 rue de Grenelle (M° Varenne) pour ensuite nous rejoindre au Théâtre de l’Odéon.

 

Merci de relayer cette information largement.

Les occupants du Théâtre de l’Odéon

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau