PARIS : FORTE HAUSSE DU NOMBRE DE SDF

 

Le nombre de SDF monte en flèche à Paris

Par Martine Bréson, France Bleu 107.1 mardi 3 février 2015 à 14:52

 

Pendant la journée, les SDF sont souvent obligés de rester dehors, malgré les températures négatives.
Pendant la journée, les SDF sont souvent obligés de rester dehors, malgré les températures négatives. © ATELIER D'IMAGES /BELPRESS/MAXPPP

 

En 12 ans, entre 2001 et 2012, le nombre de sans-abris a augmenté de 84% dans la capitale selon une étude de l’INSEE présentée mardi.

Début 2012, dans l’agglomération parisienne, il y avait 28.800 adultes, sans domicile fixe et francophones c’est-à-dire qui ont répondu en français aux questions posées. Leur nombre est en hausse de 84% par rapport à 2001 indique l’INSEE.

 

L’institut de la statistique et des études économiques publie une étude sur les sans-abris dans l’agglomération parisienne alors que la Fondation Abbé Pierre a présenté mardi son 20ème rapport sur le mal-logement. Ce rapport note que la crise frappe toujours aussi violemment els familles et laisse à la rue de plus en plus de gens. Selon la Fondation Abbé Pierre, en France, 10 millions de personnes sont « en situation de fragilité par rapport au logement, dont 3,5 millions sont sans logement ou vivent dans des abris de fortune.

Qui se retrouve sans abris à Paris ?

En majorité, ce sont de jeunes hommes et ils sont étrangers. Ils sont restés dehors, sans domicile pendant 9 mois en moyenne. La moitié occupe des chambres d’hôtel ou des logements proposés par des associations. Les autres sont sans abris. L’étude révèle que depuis 2001, le nombre de femmes SDF augmente. Les sans domicile fixe sont aussi de plus en plus âgés.

Un SDF sur trois a un emploi

Dans l’agglomération parisienne, 31% des personnes sans domicile ont un emploi (c’est un sur cinq en province) souvent peu qualifié. Près de 36% sont au chômage et le dernier tiers reste inactif. La moitié de ceux qui travaillent sont à temps partiel mais ils aimeraient travailler davantage, 28% travaillent sans contrat.

Ceux qui sont au chômage n’arrivent pas à décrocher un entretien d’embauche malgré leurs démarches. Se déplacer, envoyer une lettre ou passer un coup de téléphone coutent cher et cela freine les SDF à la recherche d’un emploi.

Un SDF sur deux n’a jamais eu de logement personnel

Pour ceux qui ont déjà eu un logement, c’est principalement une séparation familiale qui les a jetés à la rue. Mais dans l’agglomération parisienne 50% des SDF n’ont jamais habité dans un logement personnel. C’est beaucoup plus que dans les autres grandes villes (36% dans les agglomérations de plus de 200.000 habitants). L’étude indique aussi qu’ils sont nombreux à ne pas chercher de logement. Une attitude qui s’explique par l’extrême précarité des personnes qui sont à la rue. Ils ne parviennent pas à faire les démarches nécessaires. C’est surtout vrai pour les hommes car les femmes essayent plus souvent de trouver un logement surtout quand elles vivent avec leurs enfants. Malheureusement, à Paris, les demandes aboutissent rarement  : seul un SDF sur dix a eu une proposition de logement.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/le-nombre-de-sdf-monte-en-fleche-paris-1422971532


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau