HALTE A L'HYPOCRISIE EN MEDITERRANEE, PLUS GRAND CIMETIERE MARIN DU MONDE

La Méditerranée, le plus grand cimetière marin du monde: halte à l’hypocrisie !

C’est un drame à répétition que l’on est en train d’assister en Méditerranée où des milliers de réfugiés se noient aux portes de l’Europe. La communauté internationale, principalement l’Europe, s’en émeuvent seulement maintenant pourtant, cela fait plusieurs années que des syriens, érythréens, somaliens, maliens, gambiens, sénégalais, irakiens et même bangladeshi, fuyant l’horreur des guerres et de la pauvreté dans leurs pays, risquent leur vie et périssent dans la grande bleue.

En 2013, le drame de Lampédusa a déjà fait plus de 300 victimes. En 2014: 90 victimes et rien que les 4 premiers mois de 2015, on compte 1500 morts, car à l’heure où nous écrivons, 2 embarcations seraient encore en train de sombrer sans que l’on sache avec certitude le nombre de victimes.

Face à ce désastre humain, l’UE a tenu en urgence une réunion interministérielle au Luxembourg pour donner l’impression d’être concernée, scandalisée et de s’occuper de cette tragédie.

Disons-le clairement que c’est une réunion des hypocrites, car ces spectacles macabres ne sont que le fruit de la politique menée par les occidentaux, y compris bien entendu l’UE, dans les pays d’origine des migrants. Les invasions successives en Irak (2003) et en Libye (2011) ont engendré le chaos dans ces régions et aggravé les migrations.

Tous ces hypocrites se réfugient derrière les passeurs qui profitent de la situation et leurs filières criminelles comme si ces derniers étaient à l’origine de ces flux massifs et incontrôlés de réfugiés. Bien entendu, cela n’enlève en rien leur caractère mafieux et criminel. D’où viennent généralement les embarcations sinon de la Libye. Un pays qui a été détruit, mis à sac par Sarkozy et sa bande; un pays où règnent le chaos et l’anarchie généralisés, un terrain idéal pour les passeurs.

Par ailleurs, la pauvreté et la misère extrêmes engendrées par les politiques économiques criminelles imposées par l’occident dans nombre de pays africains, le pillage systématique des ressources nationales perpétré par les multinationales étrangères avec la complicité des dirigeants africains, vassaux de l’occident, tout ceci conduit inexorablement la population à abandonner leurs terres pour aller ailleurs à la recherche d’une vie meilleure.

En somme, l’Europe est victime de l’effet boomerang de sa propre politique étrangère. Au lieu de chercher une solution de fond au problème, elle va au contraire accentuer la lutte contre l’immigration clandestine, elle va davantage se barricader.

Plus les occidentaux sèment le chaos ailleurs, plus il y aura des réfugiés et mieux les business des passeurs seront florissants….Et le spectacle macabre continuera! Ceux qui ne seront pas tués par la guerre ou la famine, seront engloutis par la mer.

Pour régler le problème à la source, Rony Brauman (Co-fondateur de MSF) avance la solution du « flux à bascule » (Sur France Inter). C’est à dire accorder un visa qu permette aux migrants de travailler pour se faire une santé financière et revenir chez eux ensuite. D’autant plus qu’il a été prouvé que les migrants ne cherchent pas à s’installer durablement dans le pays hôte. C’est une

proposition rationnelle et courageuse mais politiquement dangereuse pour les dirigeants en ces temps où les idées populistes gagnent du terrain, eu égard aux résultats des dernières élections en Europe (Finlande: 2ème force politique, Suède: 3ème force politique, Norvège: ils sont au gouvernement, Danemark: 1er aux européennes de 2014 et la France avec le FN: 22% lors des départementales).

TG

https://tsimokagasikara.wordpress.com/2015/04/21/la-mediterranee-le-plus-grand-cimetiere-marin-du-monde-halte-a-lhypocrisie/


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau