IRAK

L'IRAK DONNE LES DETAILS DE SES BOMBARDEMENTS EN SYRIE ET SA DEFENSE SE DECLARE PRETE A MENER DE NOUVEAUX RAIDS AERIENS EN SYRIE EN CAS DE MENACES

L’Irak donne les détails sur ses bombardements en Syrie

 Depuis 2 heures  22 avril 2018

chasseurirakien

 Irak - Monde arabe

 

no author

Les forces armées aériennes irakiennes ont réussi à éliminer le 19 avril 36 terroristes de Daech, dont six commandants, a déclaré un général de brigade irakien. La Défense du pays s’est déclarée prête à mener de nouveaux bombardements en cas de menaces.

Les forces armées aériennes irakiennes ont éliminé au moins 36 combattants de Daech, dont six commandants, lors des frappes qu’elles ont effectuées le 19 avril contre cette organisation en Syrie, a déclaré Yahya Rasool, général de brigade irakien.

«Ces frappes ont conduit à l’élimination de 36 terroristes, parmi lesquels il y avait des chefs», a-t-il précisé.

M.Rasool a également souligné que les frappes avaient été menées en conformité avec les données des services de renseignement irakiens qui avaient déterminé la localisation exacte des terroristes.

Selon le ministère irakien de la Défense, ces bombardements ont été menés après une consultation avec le centre conjoint de sécurité où participent la Syrie, l’Iran et la Russie. Ces frappes ont visé une concentration de terroristes à l’est de l’Euphrate sur le territoire syrien. L’Irak s’est déclaré prêt à effectuer de nouvelles attaques en cas de menace.

Jeudi service de presse du Premier ministre irakien Haïder al-Abadi a annoncé que des F-16 de l’armée irakienne avaient attaqué des positions du groupe terroriste Daech situées en Syrie, dans des régions proches de la frontière avec l’Irak.

Source: Sputnik

https://french.almanar.com.lb/864954


 

PLUS DE 300 PEINES DE MORT ET AUTANT D'AUTRES A LA PRISON A PERPETUITE POUR APPARTENANCE AU GROUPE TERRORISTE DAECH

Plus de 300 peines de mort pour appartenance à Daech en Irak

 Depuis 4 heures  18 avril 2018

 

 Irak - Monde arabe

 

Plus de 300 personnes, dont une centaine d’étrangères, ont été condamnées à mort en Irak, et autant d’autres à la prison à perpétuité, pour appartenance au groupe terroriste wahhabite Daech (Etat islamique-EI), a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Deux tribunaux jugent les affaires de terrorisme en Irak, l’un à Tel Keif, près de Mossoul (nord) –l’ancienne « capitale » irakienne du « califat » autoproclamé de l’EI–, et l’autre à Bagdad, où la Cour pénale centrale s’occupe notamment des étrangers et des femmes.

Depuis janvier à Bagdad, 103 ressortissantes étrangères ont été condamnées à mort, dont six Turques, 185 à la prison à vie, 15 à trois ans de prison et une à un an de prison, selon une source judiciaire.
La plupart des condamnées sont Turques ou originaires des anciennes républiques de l’Union soviétique. Une Allemande a également été condamnée à la peine capitale, tandis qu’une Française a été condamnée mardi à la perpétuité.

A Tel Keif, « 815 personnes ont été jugées: 212 peines de mort et 150 peines de prison à perpétuité ont été prononcées », indique dans un communiqué le porte-parole du Conseil suprême de la magistrature, le juge Abdel Sattar Bayraqdar.

Selon lui, la grande majorité de ces personnes appartiennent à EI. « Il a été prouvé qu’ils avaient mené des actions criminelles au cours d’audiences publiques menées conformément à la loi et durant lesquelles les droits des condamnés ont été garantis », poursuit-il.
En outre, « 341 personnes ont été condamnées à des peines de prison et 112 ont été libérées après que leur culpabilité n’a pas été prouvée ».
Lundi, le ministère de la Justice a annoncé que onze personnes condamnées pour « terrorisme » avaient été pendues en Irak, le quatrième pays qui exécute le plus au monde, selon l’ONG de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW).

Source: Avec AFP

https://french.almanar.com.lb/860539


 

UNE IMPORTANTE BASE AERIENNE US ENCERCLEE PAR LES REDOUTABLES COMBATTANTS DES HACHD AL-CHAABI EN IRAK

Les Hachd al-Chaabi resserrent l’étau autour des forces américaines en Irak

Mon Apr 16, 2018 2:47PM

Des véhicules de combat du mouvement Asaïb Ahl al-Haq, une composante des Unités de mobilisation populaire, dans la province d'al-Anbar le 25 novembre 2017. ©AFP

Des véhicules de combat du mouvement Asaïb Ahl al-Haq, une composante des Unités de mobilisation populaire, dans la province d'al-Anbar le 25 novembre 2017. ©AFP

Les Unités de mobilisation populaire en Irak (Hachd al-Chaabi) préparent une réaction ferme et efficace à toute utilisation du ciel irakien par l’aviation américaine pour frapper la Syrie. Certains rapports disent même que les Hachd al-Chaabi ont encerclé une base aérienne US en Irak.

Selon l’agence de presse iranienne SNN (Student News Network) qui cite le journal libanais Addiyar, les Hachd al-Chaabi ont encerclé la base aérienne d'al-Zahra dans le nord-ouest de Bagdad, avec des équipements militaires complets, dont des chars, des missiles sol-sol et des canons antiaériens.

La base aérienne d'al-Zahra est l’une des multiples casernes militaires utilisées par l’armée américaine et qui, vu sa proximité avec la capitale Bagdad, est considérée comme étant la troisième plus importante base américaine en Irak, après la base aérienne de Qayyarah au sud de Mossoul et la base d'al-Taji au nord de Bagdad.

L’un des commandants des Unités de mobilisation populaire a mis en garde le commandement américain de la base d'al-Zahra contre tout décollage d’avions d'assaut depuis cette base. « Dans ce cas-là, les Hachd n’hésiteront pas à leur tour à frapper la base d'al-Zahra », ont averti les Unités de mobilisation populaire.

Certaines composantes des Unités de mobilisation populaire en Irak dont Asaïb Ahl al-Haq se sont focalisées sur les bases américaines en Irak. Elles ont donc créé leurs propres bases aux alentours des casernes militaires utilisées par les forces américaines, afin de pouvoir passer immédiatement à l’acte, si nécessaire, et contraindre les forces occupantes à quitter le territoire irakien.

PressTV-Les Hachd appellent au retrait US

Le chef du groupe militaire Asaïb Ahl al-Haq appelle au retrait "immédiat" des militaires américains de l'Irak.

Environ 40 000 militaires américains se trouvent actuellement dans 12 casernes militaires en Irak, un chiffre pas très important en comparaison avec quelque 75 000 effectifs armés du mouvement Asaïb Ahl al-Haq qui ont reçu d’ailleurs des formations militaires. Si l’on y ajoute d’autres composantes des Hachd al-Chaabi, l’on devra compter jusqu’à plus de 250 000 effectifs militairement formés qui seront un véritable cauchemar pour les États-Unis.

Par ailleurs, cette question est devenue une importante source d’inquiétude pour les États, dans la mesure où les Forces de mobilisation populaires irakiennes, en tant que pilier du front de la Résistance, pourraient à tout moment attaquer les occupants américains sur le territoire syrien, si ces derniers poursuivent leurs opérations contre la Syrie.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/16/558706/les-forces-US-encercls-par-les-Hachd-Irak


 

LES HACHD AL-CHAABI EN ETAT D'ALERTE A LA FRONTIERE IRAKO-SYRIENNE

Irak : les Hachd al-Chaabi en état d’alerte à la frontière syrienne

Sat Apr 14, 2018 3:25PM

Des combattants des Hachd al-Chaabi. (Archives)

Des combattants des Hachd al-Chaabi. (Archives)

Les Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi) ont annoncé qu’elles étaient en état d’alerte et prêtes à faire face à toute confrontation à la frontière irako-syrienne.

C’est Qassim Mosleh, chef des opérations des Hachd al-Chaabi à l’ouest d’al-Anbar, qui a fait cette annonce aujourd’hui, samedi 14 avril 2018. Mosleh a ajouté qu’il avait passé en revue les mesures à entreprendre en vue d’assurer la sécurité des frontières face à l’infiltration éventuelle de terroristes de Daech venant de la Syrie, et ce en coordination avec le commandement militaire des opérations de la Djézireh et de la Badiya dans la province d’al-Anbar.

Il a rappelé à cet égard que les coopérations de ces derniers mois à al-Anbar, entre les forces de sécurité irakiennes, les Hachd al-Chaabi et les forces tribales, avaient permis d’identifier plusieurs cachettes des terroristes de Daech.

Au cours de leurs patrouilles dans le grand désert d’al-Anbar, le commandement militaire des opérations de la Djézireh et de la Badiya ont récemment trouvé des dépôts d’armes, des camps d’entraînement, des tunnels souterrains et des grottes du groupe terroriste Daech.

Les Irakiens craignent que la récente attaque de la coalition tripartite contre la Syrie affaiblisse le gouvernement central de Damas et que cela contribue à réactiver les groupes terroristes en Syrie.

Des avions militaires russes ont survolé l’Irak

Selon des sources irakiennes, trois avions-cargos russes ont traversé hier le ciel irakien avant d’atterrir en Syrie.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/14/558497/Irak-les-Hachd-alChaabi-en-tat-dalerte


 

LES COMMANDANTS DE L'ARMEE IRAKIENNE ET LES HACHD EXAMINENT LA SITUATION EN SYRIE

Irak: les commandants de l’armée et les Hachd examinent la situation en Syrie

Thu Apr 12, 2018 6:25AM

Réunion urgente des commandants de l'armée irakienne et des Hachd al-Chaabi dans le siège des Unités de mobilisation populaire d'Irak, dans la soirée du mercredi 11 avril 2018. ©IRNA

Réunion urgente des commandants de l'armée irakienne et des Hachd al-Chaabi dans le siège des Unités de mobilisation populaire d'Irak, dans la soirée du mercredi 11 avril 2018. ©IRNA

Parallèlement aux nouvelles menaces de Donald Trump contre la Syrie, les hauts commandants de l’armée irakienne et des Hachd al-Chaabi ont examiné dans une réunion d’urgence la situation de sécurité prévalant sur les frontières avec la Syrie. En cas d'attaque occidentale contre la Syrie, les forces irakiennes soutiendront Damas. 

Le quartier général du commandement des Unités de mobilisation populaire d'Irak dites les Hachd al-Chaabi a annoncé mercredi soir, 11 avril, dans un communiqué que le commandement conjoint des opérations (JOC) et les hauts commandants des Hachd al-Chaabi s’étaient réunis au siège des Unités pour revenir sur les nouvelles évolutions en Syrie et la question de la sécurité des frontières Irak/Syrie.

PressTV-Depuis l'Irak, les Hachd frappent Daech en Syrie

Le fief des terroristes de Daech en Syrie a été la cible des Hachd al-Chaabi.

« Lors de cette réunion, les commandants des Hachd et de l’armée irakienne ont réitéré leur soutien à la poursuite de l’opération militaire contre les réseaux souterrains et les résidus des groupes terroristes, dont Daech », indique le communiqué.

Le JOC et les Hachd se sont également mis d’accord avec la réexpédition des effectifs des Hachd vers divers axes d’opération dans le but d’accomplir leur opération de nettoyage et de maintenir la sécurité des frontières avec le pays voisin.

Le chef des opérations du JOC, le général Abdelamir Yarallah, et certains hauts commandants du JOC participaient à la réunion urgente d’hier soir, selon l’IRNA.

En même temps, le secrétaire général du mouvement de la Résistance islamique d’Irak, al-Nujaba, Cheïkh Akram al-Kaabi, a réagi aux récentes menaces de Trump contre la Syrie, en mettant l’accent sur la poursuite de la Résistance des forces populaires face aux États-Unis et à leurs fantoches terroristes sur le sol syrien. « Donald Trump a explicité son soutien direct aux terroristes dans la région », a-t-il précisé.  

Cheïkh Akram al-Kaabi. ©IRNA

Il a poursuivi : « Israël se voyant incapable de protéger les terroristes en Syrie, Trump entre alors en scène dans l’espoir de sauver peut-être le projet avorté de Tel-Aviv. »

« Tout cela manifeste encore une fois la nature abominable de l’Arrogance mondiale et ses politiques reposant sur la création du terrorisme dans le but de massacrer les nations de la région et piller leurs richesses », a-t-il indiqué.

Avec l’aval du gouvernement de Damas, les membres d’al-Nujaba d’Irak sont déployés depuis quelques années sur le territoire syrien avec pour objectif d’éradiquer le terrorisme en Syrie et de défendre les valeurs sacrées.

PressTV-Syrie: les USA harcèlent les Hachd

Alors que les États-Unis multiplient transport de troupes et agissements militaires à Deir ez-Zor, de nouvelles opérations de nettoyage viennent d'être lancées par les Hachd al-Chaabi sur les frontières syro-irakiennes.

Dans une série de tweets, le président américain a ces derniers jours promis de frapper la Syrie et de répondre à la Russie, qui a, de son côté, promis d'abattre tout missile tiré vers le pays.

Les États-Unis et leurs alliés européens étudient l’option militaire contre le gouvernement d’Assad, après l'avoir accusé d’une présumée attaque chimique contre Douma.

Trump osera-t-il attaquer la Syrie?

Le destroyer américain USS Donald Cook, armé de missiles de croisière Tomahawk, serait arrivé près du port de Tartous sur les côtes syriennes.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/12/558229/La-Rsistance-irakienne-passe--lacte-en-Syrie


 

AL-NUJABA, LE HEZBOLLAH IRAKIEN : LA RESISTANCE ATTEND L'ENNEMI EN SYRIE

Hezbollah irakien: la Résistance luttera contre la présence de l'ennemi en Syrie

Thu Apr 12, 2018 3:12PM

Un combattant du Hezbollah irakien. (Photo à titre d’illustration)

Un combattant du Hezbollah irakien. (Photo à titre d’illustration)

Le secrétaire général de Harakat Hezbollah al-Nujaba a mis en garde, dans un communiqué, les ennemis de la Résistance contre une présence en Syrie.

« Nous considérons le Triangle du mal [les États-unis, le Royaume-Uni et Israël] comme des terroristes et nous les avertissons que nous les attendons en Syrie. Nous nous battrons contre vous et nous remporterons la victoire », a martelé le cheikh Akram al-Kaabi, secrétaire général du mouvement de résistance irakien Harakat Hezbollah al-Nujaba.

 Après que les États-unis ont menacé la Syrie d’une intervention militaire et suite aux fanfaronnades de Donald Trump, président américain, contre l’axe de la Résistance, le secrétaire général du Hezbollah irakien a émis un communiqué important.

Le cheikh Akram al-Kaabi, secrétaire général de Harakat Hezbollah al-Nujaba. ©Tasnim

Dans son communiqué, le cheikh Akram al-Kaabi a expliqué que la coalition américaine, qui s’efforce de maintenir en vie les résidus de Daech près d’Abou Kamal en Syrie et de Wadi Houran en Irak, considère la défaite du terrorisme en Irak et en Syrie comme un véritable coup dur.

Donald Trump, président américain. ©AP

Al-Kaabi considère Trump comme un idiot et un malfaiteur qui tente de réanimer le plan américain visant à maintenir la présence des terroristes et à soutenir le régime israélien en entrant directement en guerre.

« Nous affirmons que nous remporterons la victoire tout comme nous l’avons remporté face aux terroristes formés par le triangle du mal, comme Daech et le Front al-Nosra », a-t-il ajouté.

En s’adressant aux ennemis de la Résistance, al-Kaabi a achevé son communiqué en ces termes : « Nous n’autoriserons pas que votre plan satanique détruise nos pays ainsi que nos valeurs sacrées. Dieu est notre partenaire et Il est le meilleur des partenaires. »

Les envoyés d'Assad à Bagdad

Une délégation de Damas est arrivée à Bagdad pour s’entretenir avec les autorités militaires et politiques irakiennes.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/12/558277/Triangle-du-mal-Etatsunis-Royaume-unis-Isral-alNujaba-Akram-alKaabi-Wadi-Houran-Abou-Kamal-Daech-Front-alNosra


 

LE HEZBOLLAH IRAKIEN VEUT EXPULSER LES FORCES US D'IRAK

Irak : al-Nujaba ne présente aucun candidat pour les élections

Wed Apr 4, 2018 5:1PM

Des forces du mouvement irakien al-Nujaba. (Photo d’archives)

Des forces du mouvement irakien al-Nujaba. (Photo d’archives)

« Les combats d’al-Nujaba ne toucheront pas à leur fin avec l’éradication de Daech », a déclaré le secrétaire général d’al-Nujaba.

Le secrétaire général du Harakat Hezbollah al-Nujaba, Akram al-Kaabi, s’est exprimé, le mercredi 4 avril, sur le plan de ce mouvement irakien d’expulser les forces américaines de l’Irak.

« La Résistance envisage une gamme de mesures sérieuses, sur les plans politique, médiatique, culturel, voire militaire, destinées à expulser les forces occupantes du territoire irakien », a déclaré Akram al-Kaabi.

PressTV-Al-Nujaba en découdra avec les USA

Le mouvement de la Résistance irakienne, al-Nujaba a mis en échec la politique pro-terroriste des États-Unis en Irak, a souligné la diplomatie iranienne.

Le secrétaire général d’al-Nujaba a ensuite déclaré que ce mouvement irakien ne présenterait aucun candidat pour les législatives, tout en appelant de ses vœux une participation massive de la nation irakienne aux élections.

Il a qualifié de « nécessaire » la réalisation d’une série de réformes visant à faire disparaître la corruption à tous les niveaux du gouvernement irakien.  

« Ce sont ces pays [les États-Unis, l’Arabie saoudite et leurs alliés, NDLR] qui sont à blâmer pour les problèmes que connaît l’Irak, car ce sont eux qui ont consolidé la présence de Daech en Irak », a réaffirmé le secrétaire général d’al-Nujaba.

Le secrétaire général du Harakat Hezbollah al-Nujaba, Akram al-Kaabi. (Photo d’archives)

Interrogé pour savoir si al-Nujaba continuerait de jouer un rôle dans l’avenir de l’Irak, Akram al-Kaabi a déclaré que le rôle d’al-Nujaba ne se limitait pas à la lutte contre les terroristes et que ce mouvement irakien ferait de son mieux pour déclencher une révolution culturelle au sein de la société.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/04/557431/Akram-alKaabi-Irak-alNujaba-Etats-Unis-Syrie-Daech-terroristes-soldats-amricains-Arabie-saoudite


 

L'ARMEE IRAKIENNE SE DOTE DE CHARS RUSSES CLIMATISES

Des chars russes climatisés pour l’armée irakienne

 Depuis 3 heures  4 avril 2018

charrusse2

 Irak - Monde arabe

 

no author

 

Les tankistes irakiens s’apprêtent à apprendre à manier des chars russes T-90S que le constructeur a dotés de climatisation, compte tenu des conditions climatiques de l’Irak.

Le groupe irakien Tactical Cell a publié sur Facebook de nouvelles photos de chars de combat russes T-90S récemment livrés à l’Irak.

Comme on le voit sur les images, les T-90S sont équipés d’un blindage espacé modifié, plus résistant aux munitions antichars. Ce blindage peut être également renforcé par des modules de protection souples.

Le blindage espacé similaire est actuellement installé sur la dernière version du char modernisé T-72B3 et sur les véhicules de soutien de chars Terminator.

Pendant les missions de combat, le char doit être doté d’une armure espacée contre les projectiles à charge creuse.

En outre, le T-90S irakien est équipé d’un climatiseur thermoélectrique capable de fonctionner sans interruption pendant 24 heures. C’est très important pour l’Irak où, en été, le mercure monte au-dessus de 40C frôlant souvent les 50C.

Comme annoncé, l’Irak doit recevoir 73 chars de combat produits par le groupe Ouralvagonzavod. L’information a été récemment publiée sur l’arrivée dans le port d’Umm Qasr de systèmes antiaériens Pantsir S-1, de tracteurs routiers Kamaz-65225 avec des remorques et des véhicules blindés Gorets-M.

Source: Sputnik

https://french.almanar.com.lb/842437


 

L'INDESIRABLE BEN SALMAN NE VISITERA PAS BAGDAD. POUR LE PEUPLE IRAKIEN, IL EST LE FONDATEUR DE DAECH

Ben Salmane ne visitera pas Bagdad…Pour les Irakiens: ‘il est le fondateur de Daesh’

 Depuis 4 heures  2 avril 2018

Manifestation contre la visite de ben Salmane en Irak

Manifestation contre la visite de ben Salmane en Irak

 Irak - Monde arabe - Spécial notre site

 

L’Arabie a affirmé que le prince héritier, Mohammad ben Salmane ne se rendra pas en Irak, a rapporté l’agence officielle saoudienne. Cette annonce intervient après une manifestation anti-ben Salmane à Bagdad. Des milliers de manifestants ont brandi des photos du prince héritier le qualifiant ‘d’assassins de leurs enfants’ et de ‘fondateur de Daesh’ (groupe takfiro-wahhabite).

Selon le site irakien Maalouma, des dizaines de milliers de citoyens ont participé à une marche massive dans la rue Palestine, à l’est de Bagdad. Ils ont condamné les crimes saoudiens en Irak et dans la région, affirmant que Ben Salmane ne sera pas le bienvenu en Irak.

Le Hezbollah irakien a également organisé une manifestation dans la capitale irakienne au cours de laquelle il a appelé au jugement de ben Salmane pour ses crimes de guerre.

salmane2

salmane3

salmane4

salmane5

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/837890


 

MEGA CHASSE ANTI-DAECH DANS L'OUEST IRAKIEN

Début de nouvelles opérations contre Daech dans l’ouest de l’Irak

Tue Mar 27, 2018 3:29PM

Les forces irakiennes ont entamé de nouvelles opérations sur 2 axes dans le désert d’al-Anbar contre Daech. (Illustration)

Les forces irakiennes ont entamé de nouvelles opérations sur 2 axes dans le désert d’al-Anbar contre Daech. (Illustration)

Les forces armées militaires irakiennes ont lancé une nouvelle opération dans le désert d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak en vue de traquer les résidus de Daech.

Une source militaire a fait part du commencement d’une opération militaire sur 2 axes dans le désert occidental de la province d’al-Anbar pour traquer les résidus du groupe terroriste Daech, a rapporté l’agence de presse iranienne Fars News. 

Des membres de l’armée irakienne pendant une offensive contre Daech à al-Ayadiya, près de Tal Afar, au nord-ouest de l’Irak, le 28 août 2017. ©Reuters

Cette opération a été lancée d’abord à partir du sud de la ville d’al-Rataba située à 310 km à l’ouest d’al-Anbar et puis à partir d’al-Rataba vers le point de passage frontalier de Taribil à 410 km à l’ouest d’al-Ramadi, a rapporté la chaîne Al-Sumaria.

Les résidus de Daech sont actifs dans l’ouest du désert d’al-Anbar, situé à la frontière avec la Syrie, l’Arabie saoudite et la Jordanie.

Mazhar al-Azzawi, commandant de la bataille de Diyala. ©Al-Sumaria

Le 22 mars, Mazhar al-Azzawi, commandant de la bataille de Diyala avait fait part du commencement d’une opération anti-Daech d’envergure dans cette province.

Mazhar al-Azzawi avait affirmé que l’objectif de cette opération consistait à traquer les daechistes dans la localité de Hawdh près du lac Hamrin au nord de Diyala.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/03/27/556638/Irak-alAnbar-point-de-passage-frontalier-Taribil-alRataba-opration-DiYala-Mazhar-alAzzawi-Hamrin-Hawdh