BAGDAD : LES PRINCIPAUX CHEFS DE LA SECURITE LIMOGES

Irak: limogeage des principaux chefs de la sécurité à Bagdad

Les principaux chefs de la sécurité à Bagdad ont été limogés vendredi après l’un des pires attentats commis en Irak, le jour où une nouvelle attaque de «Daech» a fait 35 martyrs au nord de la capitale.

Irak: limogeage des principaux chefs de la sécurité à Bagdad

L’attentat suicide au minibus piégé qui a eu lieu dimanche dans le quartier animé de Karrada à Bagdad a tué au moins 292 personnes et provoqué la colère des Irakiens, qui jugent leur gouvernement incapables de protéger les civils et mettre en œuvre des mesures de sécurité efficaces.

Cette attaque, qui a également fait 200 blessés et d’immenses dégâts, a été revendiquée par «Daech».

Au moment de l’attaque, l’une des plus sanglantes depuis l’invasion américaine (2003-2011), les Irakiens faisaient leurs courses avant l’Aïd el-Fitr, fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan.

Selon un communiqué publié par son bureau, le Premier ministre Haider al-Abadi, a «donné l’ordre de relever de leur fonction le commandant des opérations pour Bagdad et les responsables de la sécurité et des renseignements».

Cette annonce survient quelques jours après la démission du ministre de l’Intérieur Mohammed Al-Ghabbane, qui avait admis des failles dans les mesures de sécurité à Bagdad en soulignant que les points de contrôle disséminés à travers la capitale étaient «absolument inutiles».

Selon lui, le véhicule piégé venait de la province de Diyala, au nord-est de la capitale, ce qui signifie qu’il est parvenu à franchir sans encombre les checkpoints de sécurité. La démission du ministre a été acceptée par M. Abadi.

Les limogeages ont été annoncés quelques heures après qu’une nouvelle attaque a endeuillé le pays, faisant 35 martyrs dans un mausolée dans la ville de Balad, à 70 km au nord de Bagdad.

L’attaque au mausolée Sayyed Mohammed, fils de l’un des imams vénérés par la communauté musulmane chiite, a également fait 50 blessés dans cette ville de la province de Salaheddine. L’attaque a été revendiquée par «Daech».

Source : AFP et rédaction

08-07-2016 | 14:2

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=19185&cid=304#.V4ABhriLQ2w


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau