DAESH TIRE A L'ARME CHIMIQUE SUR LES PESHMERGAS KURDES ET TUE 250 FEMMES

 

Daech bombarde les peshmergas en Irak à l’aide de roquettes chimiques
 

Le commandant des peshmergas kurdes à l’axe Kwer-Makhmour (province de Ninive, nord) Serwan Barzani, a déclaré mercredi que le groupe terroriste takfiriste Daech a bombardé les forces kurdes à l’aide de 12 roquettes chimiques. Six membres des peshmergas ont été atteints.

Jeudi dernier, Daech a lancé trois obus de mortier portant des têtes chimiques contre des peshmergas dans la même région, faisant un mort et trois blessés.

Daech exécute 250 femmes à Mossoul

Autre forme de la barbarie de Daech en Irak, cette fois à Mossoul au nord. Ce groupe terroriste a exécuté 250 femmes ayant refusé l’esclavage sexuel, a rapporté un responsable du parti démocratique kurde en Irak.

Cité par le journal britannique Daily Mail, Saïd Mamozini, le responsable kurde précité a dit : « Ces femmes ont été condamnées à mort après avoir refusé le mariage temporaire que Daech impose aux femmes de Mossoul ».
Le journal n’a pas précisé la date de ce massacre ni s’il a eu lieu par étapes.  
 
Un premier bombardier géant US entre en action

Dans le cadre de la lutte contre les terroristes wahhabites de Daech, un bombardier géant B-52, a bombardé pour la première fois lundi une cible dudit groupe, selon l'armée américaine.
Ces énormes appareils ne procéderont qu'à des frappes de précision avec des munitions intelligentes, a affirmé mercredi le colonel Steve Warren, porte-parole de l'armée américaine en Irak, en révélant ce premier raid.

Le dépôt d'armes visé se trouvait dans une ville à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul.

La stratégie des tapis de bombes largués par les B-52, utilisée massivement pendant la guerre du Vietnam et plus tard en Afghanistan pour déloger les talibans et combattants d'Al-Qaïda, "a gravé dans l'inconscient collectif des B-52 procédant à des bombardements à l'aveugle", a reconnu le colonel. "C'est du passé lointain, les B-52 sont des plateformes destinées à mener des frappes de précision, comme celles qui ont été opérées depuis 20 mois", a-t-il souligné.

Les B-52, utilisés en Irak, ont été déployés début avril au Qatar. Les forces irakiennes sont en train d'élaborer les plans pour reprendre la ville de Mossoul à l'EI.

Lundi dernier,  le ministre américain de la Défense Ashton Carter a annoncé à Bagdad le déploiement par les Etats-Unis de soldats supplémentaires et d'hélicoptères Apache en Irak pour soutenir les forces irakiennes dans leur lutte contre l'EI.

AFP, AlAlam

 

Source: Sites web

21-04-2016 - 15:08 Dernière mise à jour 21-04-2016 - 15:08 | 204 vus

 

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=299209&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=29&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau