DAESH TRUANDE PAR UN DE SES SBIRES !!

 
Daech, un système fiscal bien rodé

Quand Daech se fait détrousser par un de ses sbires

© Sputnik. Mikhail Kutuzov
 
International
 
URL courte
 
L'Etat islamique (EI) (857)
 
51201111

Les combattants du groupe terroriste Daech traquent actuellement le chargé de sécurité de la ville de Hit, située dans l’ouest de l’Irak, qui leur a volé 93 millions de dinars (environ 76.000 euros), rapporte la chaîne irakienne Al-Sumaria, citant une source affiliée aux forces de sécurité nationales.

"Les combattants de Daech sont en train de passer au peigne fin la ville de Hit et ses alentours immédiats (la province d'Anbar, non loin de Ramadi, ndlr). Ils ont mis en place des patrouilles sur toutes les routes avoisinantes afin de débusquer le responsable de la sécurité de la ville de Hit, Abu Hamza al-Shami, désigné à ce poste par les djihadistes eux-mêmes", a précisé la source.

Les autorités irakiennes avaient annoncé en décembre avoir repris Ramadi, chef-lieu de la vaste province sunnite d'Al-Anbar, après des mois de combats contre le groupe extrémiste Daech. L'ensemble de la ville n'est toutefois pas encore sécurisé, des djihadistes y demeurant dans certains secteurs.

 

Un dispositif de protection contre les armes chimiques
© AFP 2016 PHILIPP GUELLAND
 
 
 
Les forces irakiennes sont parvenues à "libérer des secteurs à l'est de Ramadi", notamment Sijariya, Jouwaiba et Housaiba, a indiqué mardi un communiqué du Commandement des forces conjointes.

 

La reconquête de ces nouveaux quartiers ont permis "la réouverture de la route liant Ramadi à Bagdad passant par Khaldiyah", précise le communiqué en référence à un secteur longeant la route et sous contrôle des forces irakiennes.

Daech avait pris le contrôle de Ramadi en mai 2015, avant d'en être chassé en décembre. Il contrôle toujours Fallouja, à l'est de Ramadi, et Mossoul (nord), la deuxième ville du pays.

 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau