EXPLOIT DES FORCES IRAKIENNES : L’ARRIVEE AUX ABORDS DU TIGRE

Important exploit des forces irakiennes sur les rives du Tigre

 Depuis 1 jour  9 janvier 2017

forces irakiennes
forces irakiennes

 Irak - Monde arabe - Spécial notre site

Rédaction du site

Les forces irakiennes ont réalisé une importante avancée ces dernières heures, arrivant aux abords du Tigre qui divise la ville de Mossoul en deux parties.

Dès la modification du plan d’action militaire à l’Est de la ville de Mossoul, d’importants résultats ont commencé à se faire voir. Deux semaines auparavant, personne ne pouvait croire que l’arrivée des forces irakiennes aux abords du Tigre était possible, en raison du grand laxisme des autorités et la décision de Daech de défendre jusqu’au bout ses positions à l’Est de la ville.

Mais l’accord du commandement des opérations conjointes la semaine dernière sur un nouveau modèle de tactique militaire, a permis aux équipes militaires de réaliser un grand exploit qui aura certainement des effets sur la bataille de la reprise de Mossoul.

Le changement de la tactique se résume par la modification des lignes de déploiement des corps militaires, et l’abandon de sites déjà repris à Daech. De petites unités militaires se sont redéployées afin d’effectuer des percées dans les lignes de défense de Daech, sur une longueur de trois kilomètres aux confins de la rive Est du Tigre.

Dimanche matin, ces unités ont réussi à séparer la partie nord Est du centre et du sud Est de la ville. Ceci signifie la division de la partie jouxtant le Tigre en trois parties séparées, obligeant Daech à se retrancher dans la partie Ouest de la ville de Mossoul et de laisser seulement les kamikazes dans les sites.

Grand nombre de miliciens assiégés

Les corps militaires irakiens ont par ailleurs maintenu la pression sur les trois axes complètement mis à découvert. Les forces du service de lutte antiterrorisme ont pris d’assaut le quartier Baladiyate à l’Est de la ville dans une opération d’envergure.

Une force secondaire a lancé une deuxième offensive sur le quartier Sokkar. Daech a cru que les forces irakiennes cherchent à reprendre ce quartier. Il a alors déployé une grande force sur les lignes de défense, mais les forces irakiennes ont mené une manœuvre audacieuse, qui leur a permis de contourner Daech et d’atteindre le quartier Baladiyate. Ainsi, les forces irakiennes ont assiégé un grand nombre de miliciens de Daech.

Dimanche, les forces irakiennes ont atteint les rives du Tigre, au quatrième pont reliant les deux rives de Mossoul, renforçant ainsi le siège sur les régions dans lesquelles Daech est déployé.

Vers des objectifs souverains et stratégiques

Des unités du service de lutte antiterroriste et des unités de l’intervention rapide ont mené la semaine dernière des incursions au cœur des régions sud-Est de Mossoul, et ont pris le contrôle d’un site stratégique. Ces forces ont surpris les miliciens de Daech, retranchés dans le quartier Wahda, l’un des bastions les plus dangereux de Daech dans la partie Est de la ville.

L’analyste sécuritaire Hicham Hachémi, a estimé que la deuxième étape des opérations « Nous viendrons Ninive », est une phase de changement vers des objectifs souverains et stratégiques.
Le passage du fleuve Khawsar a ébranlé le moral des unités de Daech alors que les forces irakiennes ont réalisé leur principal objectif en ayant recours aux combats nocturnes.

« Les habitants coopéraient le plus dans la dénonciation des tunnels et des embuscades et dans la détermination des positions de snipers et des usines de voitures piégées. Ceci constitue la moitié de la bataille, sinon, les forces irakiennes auraient combattu des fantômes et marché dans un champ de mines », avance Hachémi.

Des sources irakiennes ont confié au journal libanais al-Ahbar que le commandement des opérations conjointes supervisant la reprise de Mossoul, a commencé à transposer la bataille de l’Est de Mossoul à l’ouest, où se trouvent les défenses les plus fortifiées de Daech.
Pendant ce temps, des mesures devront être prises pour épargner à la population de cette région les affres de la guerre.

Traduit du site al-Akhbar

Source: site

http://french.almanar.com.lb/184362


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau