FACE A DE VRAIS COMBATTANTS, DEROUTE DES TUEURS DE FEMMES ET D'ENFANTS

 

A peine commencée, les opérations de libération de la ville de Hit dans la province d’al-Anbar porte ses fruits: les terroristes de «Daech» fuient les forces irakiennes qui viennent d'arriver à un kilomètre du centre-ville de Hit.

Irak: «Daech» se retire de Hit, perd ses plus hauts dirigeants.

«Dès leur début, les opérations de Hit, localité stratégique de la province d'al-Anbar, ont poussé les terroristes de Daech à se replier dans la localité d’al-Bakr», rapporte la chaine télévisée Al-Mayadeen, soulignant que «les terroristes ont été des centaines à traverser l'Euphrate pour se mettre à l'abri du feu nourri des unités de l'armée irakienne».

Jeudi matin, l'armée irakienne a annoncé avoir lancé une offensive majeure contre «Daech» à al-Anbar, offensive axée sur la libération de la ville de Hit.

Selon le général de brigade Sami al-Arezi, commandant en chef des opérations spéciales anti-terroristes, «l'offensive vise dans sa première étape à libérer la ville de Hit du joug des terroristes de Daech».

«Daech» perd ses hauts dirigeants

Par ailleurs, l'aviation irakienne a bombardé un camp d'entrainement de terroristes de «Daech» dans la ville de Mossoul, tuant 10 d'entre eux, dont un dirigeant de cette milice wahhabite.

Selon le correspondant de la chaine iranienne arabophone AlAlam, vingt terroristes ont péri à Mossoul, et un dépôt d'armes a été détruit dans la province de Sherqate à 120 km au nord de Tikrit.

Dans ce contexte, le commandant des opérations militaires de Ninive, le colonel Najm Jabbouri a révélé que les miliciens de «Daech» ont perdu leurs hauts dirigeants dans le premier round de combats.

Selon le colonel Jabbouri, s'exprimant à Forat news, les milices de «Daech» ont subi de lourdes pertes humaines et matérielles.

«Plus de 75 miliciens de Daech dont de hauts dirigeants ont péri dans les combats à Mossoul», a-t-il précisé.
Et d'attribuer les raisons du retard dans l'annonce de la libération du village Nasr au mauvais temps.

Source: divers et rédaction

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau