IRAK : DE NOUVELLES ARMES POUR ERADIQUER LES TERRORISTES

Nouvelles pièces d’armes aux mains de l’armée irakienne
 

La province irakienne de Baïji à Salahedine connait des opérations militaires d’envergure menée par les forces conjointes populaires et militaires. Ces forces bombardent les repaires de la milice takfiriste wahhabite Daech au nord de Baïji, dont une petite superficie demeure sous son contrôle.

Les forces de la police fédérale et les forces de la mobilisation tentent ainsi d’isoler le centre de la ville des villages situés au nord.

Des commandants militaires confirment le recours à de nouveaux moyens dans la lutte contre les miliciens, révélant que les pièces de combat ont été équipées de nouvelles armes capables de changer la nature de la bataille et d’éradiquer les groupes terroristes de la région.

Le sergent Mahmoud Saadi, du département médiatique de la police fédérale, a indiqué au site de la chaine iranienne arabophone AlAlam que l’objectif de cette bataille est la promotion de brigades de francs-tireurs expérimentés, révélant que ceux-ci ont été équipés d’armes de précision de longue portée et de très haute précision. 

Selon le correspondant de la chaine AlAlam, présent sur les lieux des combats, les derniers affrontements se déroulent autour de la raffinerie de Baïji.
Pendant ce temps, les miliciens de Daech tentent de distraire les forces irakiennes en faisant exploser des voitures piégées ou en menant des attentats suicides de temps à autre.

Par ailleurs, et dans l’attente de la libération complète de la province de Baïji, les régions situées à l’ouest de la ville connaissent des bombardements intenses à l’artillerie lourde contre les repaires et les positions des terroristes, en prélude à l’entrée de l’armée.
 

Exécution d’un chef de tribu à Mossoul

Un porte-parole du comité de la mobilisation populaire a affirmé dimanche que la milice terroriste wahhabite Daech (EI) a exécuté un chef de la tribu Jabbour avec un nombre de ses proches à Mossoul, au nord de l’Irak.

S’exprimant au site Soumariya news, Karim Nouri a indiqué que la victime était cheikh Rayane el-Abed Rabo Jabbouri. 

« Le chef de la tribu et certains de ses proches étaient accusés de faciliter la fuite de femmes yazidies des mains de Daech dans la province de Dohouk ».

Destruction de mausolées à Falloujah

Autre forme d’exactions commises par les terroristes de Daech : la destruction et le bombardement de mausolées et de tombes dans la région Chahabi à Falloujah. Daech a posté des photos sur ces destructions sur un site non officiel.
 

AlAlam
 

 

Source: Sites web

10-08-2015 - 14:15 Dernière mise à jour 10-08-2015 - 14:15
 
 
 
 
Nouvelles pièces d’armes aux mains de l’armée irakienne
 

La province irakienne de Baïji à Salahedine connait des opérations militaires d’envergure menée par les forces conjointes populaires et militaires. Ces forces bombardent les repaires de la milice takfiriste wahhabite Daech au nord de Baïji, dont une petite superficie demeure sous son contrôle.

Les forces de la police fédérale et les forces de la mobilisation tentent ainsi d’isoler le centre de la ville des villages situés au nord.

Des commandants militaires confirment le recours à de nouveaux moyens dans la lutte contre les miliciens, révélant que les pièces de combat ont été équipées de nouvelles armes capables de changer la nature de la bataille et d’éradiquer les groupes terroristes de la région.

Le sergent Mahmoud Saadi, du département médiatique de la police fédérale, a indiqué au site de la chaine iranienne arabophone AlAlam que l’objectif de cette bataille est la promotion de brigades de francs-tireurs expérimentés, révélant que ceux-ci ont été équipés d’armes de précision de longue portée et de très haute précision. 

Selon le correspondant de la chaine AlAlam, présent sur les lieux des combats, les derniers affrontements se déroulent autour de la raffinerie de Baïji.
Pendant ce temps, les miliciens de Daech tentent de distraire les forces irakiennes en faisant exploser des voitures piégées ou en menant des attentats suicides de temps à autre.

Par ailleurs, et dans l’attente de la libération complète de la province de Baïji, les régions situées à l’ouest de la ville connaissent des bombardements intenses à l’artillerie lourde contre les repaires et les positions des terroristes, en prélude à l’entrée de l’armée.
 

Exécution d’un chef de tribu à Mossoul

Un porte-parole du comité de la mobilisation populaire a affirmé dimanche que la milice terroriste wahhabite Daech (EI) a exécuté un chef de la tribu Jabbour avec un nombre de ses proches à Mossoul, au nord de l’Irak.

S’exprimant au site Soumariya news, Karim Nouri a indiqué que la victime était cheikh Rayane el-Abed Rabo Jabbouri. 

« Le chef de la tribu et certains de ses proches étaient accusés de faciliter la fuite de femmes yazidies des mains de Daech dans la province de Dohouk ».

Destruction de mausolées à Falloujah

Autre forme d’exactions commises par les terroristes de Daech : la destruction et le bombardement de mausolées et de tombes dans la région Chahabi à Falloujah. Daech a posté des photos sur ces destructions sur un site non officiel.
 

AlAlam
 

 

Source: Sites web

10-08-2015 - 14:15 Dernière mise à jour 10-08-2015 - 14:15

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau