IRAK : L'ARMEE US AURAIT-ELLE EMMENE LES CHEFS DE DAESH AUX USA?

 

Irak: Les forces américaines évacuent Daesh… vers les Etats-Unis?
 

L’AFP rend complaisamment compte de la déroute de Daesh à Ramadi en Irak. (Article) Mais se garde bien de creuser un peu…

On lit « Les derniers combattants du groupe Etat islamique (EI) ont quitté dimanche un complexe gouvernemental stratégique de Ramadi, offrant aux forces irakiennes leur plus importante victoire depuis l’offensive des jihadistes en Irak il y a un an. »
« Tous les combattants de Daech (acronyme arabe de l’EI) sont partis. Il n’y a pas de résistance »

Les assassins de Daesh « sont partis », ils « ont quitté » Ramadi. Partis où? Comment? L’AFP se garde bien de creuser, et ose même ajouter que « les forces d’élite antiterroristes et l’armée irakienne » ont été « aidées par les raids aériens de la coalition internationale menée par les Etats-Unis ».

A les entendre donc, les Etats-Unis ont permis la déroute de Daesh à Ramadi.

Et pourtant… Il faut s’informer sur Sputnik, l’agence officielle d’information de Russie, pour apprendre que ce sont les forces américaines qui ont évacué, par hélicoptère, les terroristes de Daesh vers une destination « inconnue »!

On sait donc comment les responsables de Daesh ont quitté Ramadi. Reste à savoir où ils ont été emmenés par leurs sponsors américains. Il semble que la première étape de ce sauvetage ait été une base secrète américaine en Algérie. Ceci n’est qu’une étape, et ces alliés encombrants seront ensuite très prochainement transférés … aux Etats-Unis! Non pas dans une prison de haute sécurité ou un camp style Guantanamo, mais vers une base secrète sur le territoire national américain, édifiée justement pour accueillir ces alliés en toute discrétion.

Le but est clair: Empêcher que les chefs de Daesh ne tombent aux mains des irakiens (ou des Russes…): Convenablement interrogés, ils ne manqueraient pas de dévoiler de très intéressants détails sur l’assistance américaine à l’Etat Islamique, que ce soit en armes, ou… Ils pourraient sans doute parler de certains « stages de formation » dans de discrètes bases américaines du Nebraska et du Montana….
 

Jean Fouche
Source: La Russie aujourd’hui

 

Source: Sites web

29-12-2015 - 17:17 Dernière mise à jour 29-12-2015 - 17:17 | 901 vus
 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau