IRAK : LA COALITION INTERNATIONALE EST COMPLICE DES TERRORISTES

La Coalition anti-Daech, un obstacle devant la victoire des forces irakiennes

La Coalition anti-Daech, un obstacle devant la victoire des forces irakiennes

IRIB- Dans la conjoncture où les forces irakiennes poursuivent leurs opérations anti-Daech, un membre de la Commission de la sécurité et de la défense du Parlement irakien a accusé la Coalition internationale anti-Daech d’avoir fourni aux terroristes des armes sophistiquées.

Hassan Salem, un membre de la Coalition de la sécurité et de la défense du Parlement irakien, a déclaré : «Les forces de la Coalition internationale anti-Daech alimentent les terroristes takfiris en armes sophistiquées, dans différentes régions de l’Irak, et cela constitue le plus grand obstacle à la libération des zones occupées par Daech». Et d’ajouter : «Il revient à Bagdad de faire pression sur la Coalition internationale, pour qu’elle mette fin à la fourniture d'armements modernes aux terroristes de Daech, et, aussi, à ses tergiversations, qui sont à l’origine du ralentissement de la progression des forces irakiennes, dans les opérations de libération des zones occupées par Daech».
Les responsables irakiens qualifient de mensongère, la lutte de la soi-disant Coalition anti-Daech contre les terroristes, dénonçant la faible volonté de cette Coalition d’éradiquer les terroristes. Dans la foulée, Karim al-Nouri, le Porte-parole de la Force de la défense populaire, a déclaré : «Malgré les tergiversations intérieures et extérieures, dans la lutte contre les terroristes, les forces de la Défense populaire et les militaires de l’armée poursuivent leurs efforts, pour rétablir la paix et la sécurité, dans différentes régions de l’Irak, jusqu’à ce que ces dernières soient purifiées, entièrement, de la présence des terroristes takfiris. En ce qui concerne la situation, à Al-Anbar, Karim al-Nouri a expliqué : «Les forces irakiennes ont lancé des opérations d’envergure, sur divers fronts de la province d’Al-Anbar, afin de resserrer l’étau autour des terroristes. La province d’Al-Anbar sera, bientôt, émancipée de la main des terroristes». Par ailleurs, Salim al-Jobouri, le Président du Parlement irakien, a réitéré l’impératif de la réalisation des réformes, au sein des systèmes militaires et sécuritaires, afin de pouvoir mieux lutter contre les terroristes. Il a, ensuite, fait part de l’adhésion de 3.000 forces volontaires aux rangs des combattants qui luttent contre Daech. «La victoire, face au groupe terroriste Daech, nécessite une faible unité politique et militaire. Sur le terrain, un drone appartenant au groupe terroriste Daech a été abattu, jeudi, dans la province d’Al-Anbar. Evoquant le lourd bilan des morts, dans les rangs de Daech, Nouman Abd al-Zoubaï, un haut gradé de l’armée, a fait part des affrontements en cours, aux alentours de Ramadi, Chef-lieu de la province d’Al-Anbar, dans l’Ouest de l’Irak. Les forces irakiennes sont arrivées à abattre un drone de reconnaissance de Daech, dans la localité d’Al-Baghdadi, dépendant d'Al-Anbar. Moïn al-Khazemi, un commandant de haut rang de la Force de la défense populaire, a confirmé les lourds dégâts et pertes en vie humaine infligés aux terroristes, à Al-Anbar et à Ramadi, en 24 heures. Il a, ensuite, déclaré que la phase finale de l’opération de libération de Ramadi serait lancée, dans un proche avenir. Du côté des terroristes, ils ont rendu publiques, sur les réseaux sociaux, des images montrant la destruction des objets antiques des musées de la province de Ninive, située dans le Nord d’Irak.
 
 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau