L'ARMEE IRAKIENNE ATTAQUEE PAR ERREUR PAR UN PILOTE CANADIEN

  1. Les troupes irakiennes attaquées par erreur par un pilote canadien

    © Photo. OP IMPACT, DND
     
  2. International
     
    URL courte
     
    1585508

    Neuf soldats irakiens ont été tués suite à une erreur d'un pilote canadien qui a frappé les troupes irakiennes lors d'une mission contre les terroristes de Daech près de la ville de Falloujah.

     

    Le ministre irakien de la Défense Khaled al-Obeidi a confirmé, vendredi, que neuf soldats irakiens ont été tués lors de la frappe aérienne de la coalition menée par les Etats-Unis lors de l'offensive irakienne contre Daech près de la ville de Falloujah dans la province d'Al-Anbar. Le bureau d'information du commandement irakien a déclaré que les coordonnés de la progression de l'armée irakienne n'avaient pas été actualisées à temps, par conséquent les forces irakiennes ont été soumises à une attaque de l'aviation.

     

    C'est un avion canadien avec un pilote canadien à bord qui a attaqué les forces irakiennes près de la ville de Falloujah, il y a trois jours. Le pilote a d'abord tiré deux missiles sur les terroristes de Daech, éliminant 40 d'entre eux, et le troisième missile a frappé les soldats irakiens lors de leur attaque sur les positions du groupe terroriste.

    Lundi, le chef de la coalition Stephen Warren a déclaré que c'était le premier incident de ce genre depuis le début de l'opération militaire en Irak contre Daech de la coalition internationale menée par les Etats-Unis depuis l'été 2014. Il a ajouté qu'une enquête urgente a été ouverte pour clarifier les circonstances de l'incident.

     

    Le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan est arrivé en Irak, dimanche, pour une visite inopinée. Le ministre a rencontré à Bagdad son homologue irakien, Khalid al-Obeidi, puis dans la ville d'Erbil, au nord du pays, il a tenu une réunion avec des hauts représentants du gouvernement régional du Kurdistan. Plus tôt, le gouvernement canadien avait annoncé son intention à retirer ses chasseurs CF-18 d'Irak l'année prochaine, en augmentant, cependant, le nombre d'instructeurs militaires au nord de l'Irak. L'année dernière, dans le cadre de l'opération de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, le Canada a envoyé au Proche-Orient des avions de chasse CF-18 pour une mission jusqu'à mars 2016.

  3. http://fr.sputniknews.com/international/20151221/1020457962/troupes-irakiennes-par-erreur.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau