L’ARMEE REPREND UNE BASE AERIENNE AU SUD DE MOSSOUL. DAECH EST AUX ABOIS

L’armée irakienne reprend une base aérienne au sud de Mossoul, Daech panique
 

  Les forces irakiennes ont repris une importante base aérienne au groupe terroriste wahhabite Daech (EI), une avancée stratégique pour la reconquête de Mossoul, principal fief de Daech dans le pays, a annoncé samedi le Premier ministre Haider al-Abadi.

   Située à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul, dans le nord de l'Irak, la base aérienne de Qayyarah a été reprise "avec le soutien aérien de la coalition internationale", a annoncé le Centre de commandement des opérations conjointes.

   Selon des sources de sécurité, les terroristes ont fui les combats vers Mossoul lors de l'opération.

Le Premier ministre a félicité les forces antiterroristes pour cette "victoire" et appelé les habitants de la province de Ninive, dont Mossoul est le chef-lieu, à se préparer à la "libération" de leurs villes.

   "Nos troupes poursuivent Daech sans médiatisation et au cours des derniers jours (...) nous avons progressé de 100 kilomètres", a affirmé   Abadi dans un communiqué.

   "Tout comme nous avons chassé Daech  de Fallouja (...) et fait fuir les terroristes dans le désert, nous allons les éliminer de Mossoul", a-t-il ajouté.
   Les forces irakiennes ont lancé en mars une offensive pour reprendre Mossoul, ravivée en juin par la prise de Fallouja à l'EI.

   Les forces spéciales s'emploient désormais à nettoyer la base de Qayyarah des engins explosifs laissés par l'EI, a précisé un responsable des opérations à Ninive.


Daech détient ses miliciens

Selon une source sécuritaire dans la province de Ninive, Daech a détenu ses miliciens qui ont pris la fuite de Qayyara et les a empêchés d'entrer dans la ville de Mossoul.

La panique règne dans les rangs des terroristes après la reprise par l'armée de cette importante base aérienne, a indiqué la même source, citée par le site Sumaria news.

Et d'ajouter: "les miliciens de Daech s'apprêtent à vendre leurs maisons et leurs véhicules à bas prix en prélude à leur fuite de la ville". 
    
 
Expulsion de l'ambassadeur saoudien


Les habitants de Karrada, au centre de Bagdad, ont réclamé l'expulsion de l'ambassadeur saoudien Thamer Sabhane  le taxant d'être "la source du terrorisme" en Irak.

Arborant une effigie de l'ambassadeur saoudien au site de l'attentat terroriste meurtrier à la veille de l'Eid al-Fitr, et qui a fait 291 martyrs, les habitants de Karrada  ont inscrit sur cette effigie des inscriptions telles:

"Non à l'ambassadeur saoudo-sioniste. Pas de place pour vous dans  mon pays".


Arrestation de 120 terroristes


Dans la province de Babel, au sud de Bagdad, les forces sécuritaires ont arrêté depuis mars dernier 120 personnes recherchées pour terrorisme, dont 15 dirigeants de Daech.


La plupart des miliciens arrêtés ont été déférés devant la justice après interrogatoire. 
 

Source: AFP, AlAlam, Sumaria
 

 

Source: Divers

10-07-2016 - 15:55 Dernière mise à jour 10-07-2016 - 16:01 | 858 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=313763&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=29&s1=1   

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau