L'IRAK ACCUSE LE QATAR D'INGERENCE ARROGANTE DANS LES AFFAIRES DU PAYS

L’Irak accuse le Qatar d’ingérence dans ses affaires
L’équipe du site

Le ministère irakien des Affaires étrangères a considéré la tenue d’une conférence  sur l’Irak à Doha comme "une ingérence arrogante dans les affaires intérieures de ce pays", a rapporté le quotidien libanais asSafir.

Selon le site d’informations irakien Al-Massala, le porte-parole de la diplomatie irakienne Ahmed Gamal, s’est dit étonné "de voir se tenir une conférence politique sur l’Irak à Doha sans qu’on en informe Bagdad. IL a condamné la participation à cette conférence de certaines figures irakiennes poursuivies par la justice pour des dossiers terroristes".

 « De telles démarches s’avèrent une ingérence évidente dans les affaires internes de l’Irak et une violation manifeste du principe de respect réciproque de la souveraineté des pays dans leurs relations. », a fait remarquer le responsable irakien, ajoutant que le ministère irakien des Affaires étrangères s'attend à des explications du gouvernement qatari à ce sujet.

« La tenue de toute conférence sans en informer Bagdad est inacceptable et jugé comme une insulte aux relations Doha/Bagdad », a-t-il insisté.

Rappelons que le gouvernement du Qatar a parrainé, la semaine dernière, une conférence à laquelle participaient des personnalités politiques irakiennes poursuivi par la justice  irakienne comme par exemple l'ancien ministre des Finances Rafi al-Issawi et l'ancien vice-président Tareq al-Hashemi .

Un membre du bloc irakien de « l'Union des Forces» ,  Nora Albjara, s'est offensée de la réaction du ministère des Affaires étrangères en répondant :  «l'objection du  gouvernement et de certains  partis politiques contre la tenue de  la conférence au Qatar, est en fait une  objection contre la présence de personnalités politiques appartenant à l'opposition  envers le gouvernement actuel . Si le gouvernement veut parler d'ingérence alors qu'il cesse l'ingérence de tous les pays sans exception  y compris l'Iran. »

Et d'ajouter :  «si le gouvernement veut qu'on cesse  de s'ingérer dans les affaires intérieures, il devrait commencer à élaborer une véritable réconciliation», soulignant que  «l'État du Qatar a une influence réelle en Irak  et donc le gouvernement devrait renforcer la coordination avec lui et non créer de nouveaux ennemis dans la région».

Par ailleurs, , les forces irakiennes ont commencé il y a quelques jours à utiliser des avions de chasse de type F-16 «  récemment délivrés par  de Washington à l'armée irakienne afin de mener  des frappes aériennes contre Daech».

Le commandant de la Force aérienne irakienne , le  lieutenant-général Anwar  Amin, a affirmé lors d'une conférence de presse au ministère de la Défense, que "l'utilisation de ces chasseurs a commencé le 2 du mois courant" et qu' "au cours des quatre derniers jours  15 raids ont été effectué contre des cibles précises".

Il a souligné que "ces chasseurs utilsent des armes intelligentes dans des raids  contre Daech sans préciser la nature de ces armes".

 

Source: Journaux

07-09-2015 - 18:58 Dernière mise à jour 08-09-2015 - 00:05 | 956 vus
 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau