LA LIBERATION DE FALLOUJAH : LE CONSEIL D’ALANBAR REMERCIE LE HACHED

La libération de Falloujah en détails, le conseil d’alAnbar remercie le Hached
 

Le commandant des opérations de libération de Falloujah Abdel Wahhab Saadi a raconté au site irakien Sumaria news le récit de la libération de cette ville, précisant que les forces militaires n’ont commis aucune erreur et que le Hached Chaabi a participé activement à l’encerclement de la ville.

« La première étape de la bataille consistait à encercler la ville de Falloujah. Ceci a nécessité 12 jours. Le Hached Chaabi, les corps militaires, et la police fédérale se sont employés à fermer les accès de la ville de la partie nord, c’est-à-dire de la région de Karma à Nazem el-Maftoul, sur une longueur de 12 km et d’une largeur de 6 km », a expliqué Saadi.

Quant à la deuxième étape, souligne-t-il, « elle a commencé avec la prise d’assaut de la ville par le service de lutte antiterroriste et la police d’al-Anbar. Daech avait préparé un plan de défense pour combattre aux frontières de Falloujah, et avait mis en place cinq lignes de défense, mais elles se sont toutes effondrées face à la progression du service de lutte antiterroriste ».

Et de poursuivre : « Le Hached Chaabi était déployé en masse aux confins de Falloujah, et a joué un rôle crucial, sans prendre part à l’assaut. A ce jour, les forces libératrices n’ont commis aucune erreur ».

Tout en expliquant que le Premier ministre Haydar Abadi ne s’est pas empressé dans l’annonce de la libération de la ville, Saadi a indiqué que 80% de Falloujah a été libéré. « Il reste quelques quartiers, notamment le quartier al-Joulane », a-t-il dit.


Avancée majeure dans les quartiers de Fallouja


Dans les quartiers de Falloujah abritant toujours des terroristes de Daech, les forces irakiennes ont effectué une avancée majeure suite à des combats violents avec les miliciens de Daech. 

Elles ont nettoyé l’ancienne ville de Falloujah et le pont de fer à l’ouest de la ville.  
Par ailleurs, les forces conjointes ont désamorcé des charges explosives et des voitures piégées préparées par les terroristes de Daech.

Selon une source citée par le site arabophone iranien alAlam, le nettoyage entier de  la ville sera annoncé dans les prochaines heures.

De son côté, le conseil des tribus d’al-Anbar a affirmé que les Irakiens sont capables d’unir leur rangs et de repousser les assaillants, saluant le rôle de la marjeiya, plus haute instance religieuse chiite d’Irak, dans l’unification du pays.

Remerciant tous ceux qui ont pris part aux combats à Falloujah, le vice-président du conseil d’al-Anbar, Mohammad Harrat, a imputé à l’Arabie Saoudite la responsabilité de la crise actuelle dans le pays. « Le peuple irakien n’a eu de soutien dans cette épreuve que l’Iran et le Hached Chaabi », a-t-il dit. 
   
 Un proche de Bagdadi tué à Sharqat


Après la libération de Falloujah, les forces irakiennes ont lancé l’assaut contre Daech à Mossoul dans la province de Salahedine.

Dans la localité de Sharqat, un dirigeant terroriste de Daech, Sarmad Mozahem al-Hounayni, a été tué dans un raid aérien lundi soir aux confins du village. Il s’agit d’un proche éminent du dirigeant de Daech, et occupait le poste du responsable médiatique du groupe wahhabite. 
 

Source:  alAlam, Sumaria
 

 

Source: Sites web

21-06-2016 - 14:33 Dernière mise à jour 21-06-2016 - 14:33 | 574 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=310407&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=29&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau