LES DRONES DU HEZBOLLAH IRAKIEN ENTRENT EN ACTION AVEC PRECISION

 
Les drones du Hezbollah d’Irak entrent en action, 900 chrétiens entrainés
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des séquences vidéo publiées par les brigades du Hezbollah d’Irak ont montré le bombardement par un avion téléguidé, baptisé « Bassir-1 », de deux véhicules piégés à Baïji.

Ces images montrent l’avion en train de détecter la voiture piégée avant de lancer un missile. Le même avion a survolé une deuxième cible et l’a également détruite.  

Produit par les brigades du Hezbollah d’Irak, ce drone permet une détection à haute précision des mouvements des terroristes, ce qui leur assure une importante force de frappe et renforce les moyens de récolte de renseignements.

Connues pour leur grande capacité militaire, les brigades du Hezbollah ont réussi à infiltrer les systèmes des drones américains à l’époque de l’occupation de l’Irak. Cet exploit a permis aux brigades irakiennes d’exploiter les renseignements transmis par ces drones et de viser les bases des occupants américains.


Abadi à Téhéran dans une visite officielle

Alors que les combats contre le groupe terroriste takfiriste Daech se poursuivent, le Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi se rend ce mercredi dans la capitale iranienne dans une visite officielle d’un jour.

Il doit notamment examiner avec le guide suprême de la République islamique, l'ayatollah Sayed Ali Khamenei, et d'autres dirigeants iraniens "les efforts de la communauté internationale visant à combattre les bandes terroristes".

Entrainement militaire pour 900 chrétiens

Dans le cadre des préparatifs militaires pour combattre Daech, un responsable militaire kurde a annoncé la fin d’un entrainement militaire pour 900 volontaires chrétiens qui devront ensuite participer aux combats contre Daech dans la plaine de Ninive, au nord-ouest de Bagdad.

« 914 volontaires chrétiens de la plaine de Ninive ont terminé une session militaire dans un centre d’entrainement à l’ouest de Douhouk », a indiqué le responsable médiatique du centre d’entrainement kurde réservé aux bénévoles.
Et d’ajouter : « Cette session a duré deux mois durant lesquels les participants se sont entrainés à la manipulation d’armes légères et moyennes, à la guerre de rues et aux combats contre les groupes terroristes ».

Une deuxième session sera entamé dans les prochains jours, indique-t-on de même source.

12 terroristes éliminés à Ramadi

Sur le terrain, les forces irakiennes ont tué 12 terroristes au cours d’une opération sécuritaire dans la province d’al-Anbar à l’ouest de l’Irak.

Le ministère de l’intérieur irakien a affirmé que l’armée de l’air a tué 12 kamikazes dans un raid aérien contre un repaire de terroristes dans la ville de Hit à l’ouest de Ramadi.

Dans un communiqué, le ministère a précisé que l’opération est survenue suite à des renseignements précis et que les terroristes liquidés sont de nationalité  saoudienne et libyenne.

Un « wali » de Daech éliminé

Par ailleurs, une source sécuritaire dans la province d’al-Anbar a rapporté que « des hommes armés ont ouvert le feu sur le « wali » de Hit (gouverneur de Hit) connu pour Abou Talha, et appartenant à Daech, le tuant sur le coup. Abou Talha est de nationalité saoudienne, et il s’agit de la première infiltration importante des rangs du groupe terroriste à l’intérieur de Hit ». 

Au nord de Tikrit, le ministère de l’intérieur a confirmé la mort de huit miliciens de Daech dont des francs-tireurs. Ils ont été liquidés par la police fédérale.  
Cité par le site Soumariya news, le porte-parole du ministère le colonel Saad Maan, a indiqué qu’une force de la police a mené un assaut contre un repaire de Daech dans la province de Baïji (40 km au nord de Tikrit), tuant cinq francs-tireurs et trois lanceurs d’obus.  

122 corps de Daech retrouvés

Toujours au nord du pays, une source médicale irakienne a rapporté que les médecins légistes dans la ville de Mossoul ont reçu 122 corps de Daech dont des dirigeants, tués dans des bombardements aériens dans les provinces de Baïji et Charkat au sud de Mossoul dans les dernières 24 heures.

De même source on indique que le groupe terroriste a demandé aux médecins légistes de ne pas divulguer le nombre de morts, ni de les mentionner dans les registres civils !

Et de révéler aussi que des dizaines de membres du groupe reçoivent les soins nécessaires dans les hôpitaux de Mossoul. 

Dimanche dernier, une source locale à Kirkouk a rapporté que les habitants de la province de Hawija (55 km au sud ouest de Kirkouk) ont enterré 125 corps non identifiés, découverts dans un dépôt d’armes de Daech et dans un marché dans la province de Hawija.


Source: Al-Alam, AFP, Soumariya news 
 

 

Source: Sites web

17-06-2015 - 12:56 Dernière mise à jour 17-06-2015 - 12:56
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau