LES USA CESSERONT LEUR AIDE SI L'IRAK DEMANDE LE SOUTIEN A LA RUSSIE

 

Armée des Etats-Unis

Les USA cesseront leur aide si l'Irak demande soutien à la Russie

© AFP 2015. ARMEND NIMANI
 
International
 
URL courte
 
Aggravation de la situation en Irak (160)
 
442550229

Les Etats-Unis suspendront leur aide militaire à l'Irak dans le cas où Bagdad demanderait à la Russie d'effectuer des frappes aériennes sur des positions de l'organisation terroriste Etat islamique en territoire irakien, a prévenu le nouveau chef d'état-major interarmes américain, le général Joseph Dunford.

 

 

 
Début octobre, le premier ministre irakien Haïdar al Abadi a déclaré qu'il verrait d'un bon œil des frappes aériennes russes contre le groupe djihadiste Etat islamique.

 

Un nouveau centre de coordination qui recueille, traite et échange des renseignements sur l'activité du groupe terroriste Etat islamique entre Irakiens, Syriens, Russes et Iraniens a également été mis en place à Bagdad, capitale irakienne.

Néanmoins, il semblerait que les Etats-Unis cherchent à sauvegarder leur hégémonie militaire dans la région irakienne et qu'ils aient maille à partir avec les Russes:

"J'ai déclaré que nous aurions du mal à vous accorder l'aide nécessaire si les Russes y participent également", a riposté le chef d'état-major interarmes américain au premier ministre irakien.

En outre, Joseph Dunford s'est empressé d'ajouter que les USA "ne pourront mener des opérations en Irak si les Russes y sont déployés en même temps". Le général a par ailleurs avoué que l'éventuel appel à l'aide de l'Irak à la Russie avait suscité "de l'angoisse" à Washington.

 

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a auparavant déclaré que Moscou était au courant quant aux déclarations de Bagdad portant sur la participation des forces aériennes russes dans la lutte antiterroristes sur le sol irakien, mais la Russie n'avait reçu aucune demande officielle à ce sujet.

 

Depuis août 2014, les USA et leurs alliés effectuent des frappes aériennes sur des positions de l'EI en Irak, et depuis septembre 2014 ils bombardent les terroristes en Syrie.

La Russie mène, depuis le 30 septembre, une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

http://fr.sputniknews.com/international/20151021/1018971140/irak-russie-usa-ei.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau