SABOTAGE D’UN PROJET D’ATTAQUE TERRORISTE D’ENVERGURE

En Irak, un projet d’attaque terroriste d’envergure saboté
 

Le commandement des opérations conjointes irakiennes a confirmé le sabotage d'un plan terroriste de Daech visant Bagdad et les provinces du sud de la capitale à l'aide de voitures piégées et de kamikazes.
Ce projet terroriste était baptisé "la grande conquête de Bagdad". 

La cellule du media militaire affilié au commandement des opérations a indiqué dans un communiqué que la cellule des faucons de renseignement (l'armée de l'air) a saboté un plan terroriste d'envergure supervisé par Aboubakr Baghdadi le dirigeant de Daech, pour frapper Bagdad et les provinces du Sud.

De même source on indique que le projet a été mis en échec après quatre raids contre les positions de Daech dans la province de Qaëm dans la région d'al-Anbar à l'ouest de Bagdad.

Dans ces positions, l'armée a frappé des voitures piégées et des kamikazes, dont des dizaines ont péri.  
Dans le premier raid, 18 terroristes ont péri dont 11 kamikazes, et trois autres ont été blessés.

Le deuxième raid a eu lieu à Qaëm et trois voitures piégées ont été pulvérisées. Parmi les morts figure le terroriste Abou Qotada al-Ansari.

Dans le troisième raid, 13 terroristes ont été tués et une voiture piégée a explosé, alors qu'un dépôt d'armes a explosé dans le quatrième raid et 11 terroristes ont péri au quartier de l'Euphrate, dont des responsables sécuritaires. 
 

Eradication des derniers terroristes de Ramadi

Les forces irakiennes conjointes poursuivent les opérations de nettoyage des régions entourant l'ile de Khaldiyeh à l'est de Ramadi après sa libération des miliciens de Daech.

Dans ce contexte, les forces sécuritaires et le Hached Chaabi ont entamé une opération militaire dans la région riveraine des champs agricoles et des maisons, à la recherche de miliciens terroristes de Daech.

S'exprimant devant des journalistes, le colonel Jawdat Chaker, commandant de la police fédérale, a déclaré: "Nous assistons aujourd'hui à la troisième étape de la libération de Khaldiyeh. La police fédérale, aidée de ses confrères au Hached Chaabi et aux factions de la résistance islamique et l'armée irakiennes ont nettoyé le dernier bastion du terrorisme dans Boubali. Les terroristes occupaient depuis des années cette région et agressaient sans cesse la population. Répondant à l'appel des citoyens et du conseil de la province d'al-Anbar, le commandant général a donné ses ordres pour libérer cette région et mettre fin à la souffrance des déplacés".

Dans cette dernière étape de la sécurisation de l'ile de Khaldiyeh, les pièces militaires qui ont avancé de six directions se sont rassemblées dans le centre de l'ile à bord de l'Euphrate.

Retour des déplacés

Pour sa part, le colonel Ismaïl Mahallaoui, commandant des opérations d'al-Anbar, a fait état de la mort de trois miliciens terroristes qui étaient cachés dans la zone proche de l'Euphrate.

La fin prochaine des opérations de sécurisation marquera le début de retour des déplacés à leurs régions et le retour de la vie normale dans l'ile de Khaldiyeh.  


Traduit du site Alalam 
      
  
 

 

Source: Sites web

07-08-2016 - 17:00 Dernière mise à jour 07-08-2016 - 17:28 | 183 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=319087&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=29&s1=1

 

 


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau