UNE NOUVELLE BASE US EN IRAK POUR SUPERVISER LA REGION ALORS QUE L'OBJECTIF NON AVOUE DE TRUMP EST DE RENVERSER LE GOUVERNEMENT ASSAD EN SYRIE

Une nouvelle base US en Irak,… les Forces US vont-elles aussi quitter al-Tanf en Syrie ?

 Depuis 3 heures  13 février 2019

 Irak - Monde arabe - Spécial notre site

Rédaction du site

Les Etats-Unis renforcent davantage leur présence en Irak et comptent y édifier une nouvelle base militaire, a révélé une source informée dans la province d’Al-Anbar pour le site d’information irakien al-Maaloumah, et selon lequel cette base sera stable et se situera à proximité du triangle frontalier entre la Syrie, la Jordanie et l’Irak.

«  Des véhicules transportant des équipements militaires et des armements depuis la Jordanie se sont dirigés vers les territoires irakiens pour y édifier une base militaire stable qui puisse superviser ces régions » a précisé cette source, sous le couvert de l’anonymat. «Les motifs de cette décision ne sont pas encore clairs », a-t-il objecté.

Selon des observateurs bien avisés, les Etats-Unis veulent à tout prix contrôler ces zones frontalières car elles permettent un prolongement géographique entre les pays de l’axe de la résistance, dans le but d’affaiblir ce dernier et de venir en aide à Israël.

POur la site al-Maaloumah, la source a ajouté : «  les forces américaines vont et viennent à proximité des frontières irako-jordaniennes et disposent de plusieurs bases militaires dans différentes régions dans le désert occidental d’al-Anbar. Mais cette fois-ci ces forces ambitionnent de construire une importante base militaire équipé de systèmes militaires sophistiqués ».

Selon lui, ce n’est pas le gouvernement local d’Al-Anbar qui décide de cette présence militaire, mais le gouvernement fédéral et les Etats-Unis.

L’édification de cette base, près de celle d’al-Tanf sur le sol syrien  pourrait très bien laisser transparaitre une volonté de Washington de quitter aussi cette dernière. Son sort n’avait pas été évoqué lorsque le président américain Donald Trump a déclaré vouloir retirer ses forces stationnées dans le nord-est syrien, une fois Daech éradiqué.

Source: Divers

https://french.almanar.com.lb/1252209


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire