AMIR-ABDOLLAHIAN, MINISTRE IRANIEN DES A.E. DIT SES QUATRE VERITES A LE DRIAN, SON HOMOLOGUE FRANCAIS

tourtaux-jacques Par Le 10/11/2021 0

Dans IRAN

Abdollahian dit à Le Drian ses quatre vérités

 Depuis 8 heures  10 novembre 2021

Abdollahian et Le Drian

Abdollahian et Le Drian

 Iran - Monde islamique

 

Rédaction du site

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian, ont discuté, le mardi 9 novembre, d’un éventail de sujets dont les relations bilatérales et les négociations prévues à Vienne.

Lors d’une conversation téléphonique, Hossein Amir-Abdollahian a souhaité que les entretiens Téhéran-Paris aboutissent à un essor concret des coopérations bilatérales.

« L’Iran est prêt à développer ses relations avec la France, sur un fondement de respect mutuel et dans le cadre des intérêts communs, dans divers domaines », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne.

M.Abdollahian a ensuite rappelé comment l’irresponsabilité des États-Unis et l’inaction des trois signataires européens de l’accord nucléaire ont entraîné la situation actuelle.

« L’Iran entend trouver un bon accord, mais cela nécessite des préalables dont le retour des parties adverses à leurs engagements et une véritable levée des sanctions. »

Le haut diplomate iranien a évoqué les sanctions récemment adoptées par les États-Unis contre l’Iran, ajoutant que des démarches du genre expliquaient la méfiance continue de la République islamique d’Iran vis-à-vis des Américains.

« Il faut que des garanties valables soient présentées et que des vérifications efficaces soient effectuées. »

Selon le ministre iranien des Affaires étrangères, « il relève du droit de tous les pays de développer un programme de défense ».

« Nous continuons de renforcer nos capacités défensives, au mépris des comportements contre-productifs des États-Unis », a souligné Amir-Abdollahian

Il a déclaré que la République islamique d’Iran est sérieuse et ferme dans sa volonté de s’asseoir à la table du dialogue afin de parvenir à un bon accord.

« Il faut que l’Agence internationale de l’énergie atomique évite de politiser le dossier », a encore souligné le diplomate, ajoutant que l’Iran continuait de coopérer avec l’Agence dans le domaine technique.

De son côté, le ministre français des Affaires étrangères a déclaré que Paris soutenait le retour de toutes les parties à l’accord nucléaire et qu’il faisait tout pour que cela soit réalisé.

Il a ensuite espéré que les négociations prévues à Vienne seraient assorties des progrès rapides.

Il convient de rappeler que M.Abdollahian s’est récemment entretenu avec ses homologues russe, chinois, britannique et allemand. Les diplomates se sont penchés sur les relations bilatérales et les négociations prévues le 29 novembre à Vienne.

 

Source: Avec PressTV

https://french.almanar.com.lb/2186846

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire