DES SU-30 RUSSES EN IRAN POUR UN NOUVEL EQUILIBRE REGIONAL?

 

Des Su-30 russes pour l’Iran, un nouvel équilibre stratégique au Proche-Orient?
 

Le ministre iranien de la Défense, le général Hossein Dehghan, a l’intention de discuter avec la partie russe des livraisons possibles de systèmes S-300, ainsi que de l’achat de chasseurs Su-30.

Les conditions des négociations entre les deux parties au sujet des livraisons possibles, ainsi que les avantages des avions Su-30, et l'état actuel de l'aviation militaire iranienne font l'objet d'un article publié dans The National Interest.

Selon la déclaration d'un représentant du ministère iranien de la Défense citée par The National Interest, M.Dehghan évoquera l'achat possible des chasseurs Su-30 dont les forces aériennes iraniennes ont besoin, du point de vue du ministère. Le responsable a également souligné que les négociations étaient déjà dans un état avancé, et le contrat pourrait donc être signé lors de la visite de M.Dehghan.

Il est probable que l'Iran ait besoin de l'une des versions avancées, semblable aux avions que l'Inde, la Malaysia, l'Algérie et la Russie ont à leur disposition, estime The National Interest. Le pays pourrait choisir le chasseur Su-30M2. L'achat des avions dans cette version ne serait pas trop cher ce qui pourrait être une décision logique au regard de la situation économique actuelle de Téhéran.

Selon The National Interest, il est très probable que l'Iran ne se limite pas à des achats d'armes finies, car il est également intéressé à signer des contrats portant sur des transferts de technologies pour la production des avions.

"L'existence d'une version du Su-30 dans l'aéronautique de l'Iran augmentera considérablement le potentiel de (ses, ndlr) forces aériennes militaires qui sont actuellement composées pour la plupart par des anciens modèles de productions américaine, chinoise et russe", souligne The National Interest.

A l'heure actuelle, les avions les plus modernes des forces aériennes iraniennes sont les chasseurs américains Grumman F-14 Tomcat, et les MiG-29 soviétiques. Le reste de l'aéronautique du pays est composée des avions McDonnell Douglas F-4 Phantom II, déjà vieux, des Northrop F-5 Freedom Fighter/Tiger II modifiés, et des avions F-6 et F-7 — des modèles de MiG-19 et MiG-21 produits sous licence en Chine, conclut The National Interest.

 

Source: Agences

16-02-2016 - 15:38 Dernière mise à jour 16-02-2016 - 15:38 | 459 vus
 

 


 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau