DEUX NOUVEAUX TIRS DE MISSILES BALISTIQUES POUVANT FRAPPER "ISRAEL"

 

L'Iran a mené deux nouveaux tirs d'essai de missiles balistiques d'une portée d'environ 1 400 km. Le corps des gardiens de la révolution avait annoncé mardi sur son site avoir mené plusieurs tirs de missiles balistiques.

Les gardiens de la révolution, unité d'élite de l'armée iranienne, ont procédé mercredi à deux nouveaux tirs de missiles balistiques dans le cadre de manœuvres militaires, rapportent les agences de presse Fars et Tasnim.

«Les deux missiles de type Qadr H ont été tirés depuis le nord de l'Iran et ont atteint des cibles dans le sud du pays à environ 1 400 kilomètres de distance», précisent les agences, citant le général Hossein Salami.

Le chef du programme balistique des gardiens de la révolution a précisé que l'Iran entendait être en mesure de frapper «Israël».

«La raison pour laquelle nous construisons nos missiles avec une portée de 2 000 km est d'être en mesure d'atteindre notre ennemi, le régime sioniste, en profitant d'une distance de sécurité», a déclaré le général Amir Ali Hajizadeh, cité par l'agence de presse Isna.

«Un des deux missiles tirés portait la mention en hébreu "Israël doit être effacé"», rapporte Farsnews.

Il y a deux mois, Washington a imposé des sanctions contre les entreprises et les personnes associées à ce programme balistique de l'Iran après l'essai d'un engin à moyenne portée de type Emad en octobre 2015.

«Les missiles tirés aujourd'hui sont le résultat des sanctions. Les sanctions ont aidé l'Iran à développer son programme de missiles», a commenté le général Hossein Salami, commandant en second des gardiens de la révolution.

Source : agences et rédaction

 

09-03-2016 | 11:44
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau