DISCOURS DU NOUVEAU CHEF D’ETAT-MAJOR DES FORCES ARMEES

Discours du nouveau chef d'état-major des forces armées iraniennes

Tue Jul 5, 2016 11:2AM

Le nouveau chef d'état-major des forces armées iraniennes, le général Mohammad Bagheri. ©Ghatreh

Le nouveau chef d'état-major des forces armées iraniennes, le général Mohammad Bagheri. ©Ghatreh

Le général Mohammad Bagheri, nouveau chef d’état major des forces armées, au cours de la cérémonie de présentation des nouveaux responsables de l’état-major a déclaré devant les journalistes : « L’une de nos plus importantes missions sera de mettre en application les directives du commandant en chef des forces armées, le Guide suprême de la République islamiques d'Iran (RII). »

Le général Bagheri a ajouté : « Le développement de nos capacités de défense, de nos forces armées et des Forces de la mobilisation populaire de la RII (Bassij) sera aussi au programme. »

Le nouveau chef d’état-major des forces armées iraniennes a affirmé : « Nous avons repéré différents sujets au cours des précédentes années, dont celui portant sur la manière de développer nos capacités défensives. Et c’est suite à ces analyses que nous avons transmis pour signature le 6e programme des forces armées au Guide suprême. »

Le Général Bagheri, à qui était demandé quelles étaient ses priorités pour les Forces armées de l’Iran  eu égard aux conditions régionales actuelles, a répondu ainsi : «  Nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation particulière dans la région. L’Iran d’aujourd’hui n’a rien à voir avec l’Iran d’il y a 37 ans ou celui de l’époque de la Défense sacrée. Nous avons acquis des capacités techniques et un savoir-faire pouvant servir d’exemple, mais nos ennemis ne sont pas non plus inactifs toutes ces années car ils ont lancé et lancent encore aujourd’hui de multiples conspirations contre l’Iran. Notre préparation extrême face à ce type de menaces est donc l’une de nos premières priorités. »  

Par ailleurs, le nouveau chef d’état-major a souligné que le niveau de sécurité avait été renforcé dans les régions frontalières du nord-ouest, du sud et de l’est qui « bénéficient donc actuellement d’une situation totalement sous contrôle à l’instar des autres régions ».

Bagheri a également expliqué que nos capacités défensives s’étendaient toujours, et encore plus qu’avant, au-delà de nos frontières : dans le golfe Persique, le détroit d’Ormuz, la mer d’Oman et le nord de l’océan Indien.

Le Général Bagheri a conclu : « L’aide aux personnes démunies face aux agressions cruelles et actes terroristes dans notre région figure aussi parmi nos premières priorités. »

http://presstv.com/DetailFr/2016/07/05/473697/Iran--Discours-du-chef-dtatmajor


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau