FERME MISE EN GARDE DES GARDIENS DE LA REVOLUTION AUX MARINES US

   
 

Quand les Gardiens de la Révolution mettent en garde les marines US.

 

L’équipe du site

Le commandant en chef de la force navale des Gardiens de la révolution islamique en Iran, le contre-amiral Ali Fadavi a estimé que " la présence militaire américaine dans la région du golfe Persique est  une présence étrangère" , ajoutant que "toute folie commise par les Américains dans le Golfe Persique mettra en danger  leurs navires et leurs soldats et leur sort sera soit l'humiliation soit la noyade" a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Et d'ajouter : " Aujourd'hui, 60 navires militaires étrangers, pour la plupart en provenance des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne, sont présents dans le golfe Persique. Nous les surveillons 24 heures sur 24 . Il en va de même pour leurs opérations aériennes qui n’échappent pas à nos services de renseignements, et ils le savent ! Nous pouvons obtenir des renseignements en ayant recours à un large éventail de stratégies opérationnelles et efficaces à cent pour cent".

Et de poursuivre : " Outre les forces marines  des Gardiens de la Révolution islamique, la Force aérospatiale et l'Armée apporteront leur contribution à cette prédominance informatique et les navires étrangers devront se soumettre aux  positions que nous déterminerons"..

Il a indiqué que "depuis 2015 , nous avons déclaré que cette région est le golfe persique et donc aux Etats-Unis de parler  le perse dans cette région" ajoutant que " durant la détention temporaire des marines US en Janvier dernier, tout le dialogue a eu lieu en langue perse" .  

Il a précisé: " le passage des navires et bateaux étrangers par le détroit d'Ormuz est soumis à 14 consignes dont la principale dicte à ces navires de fournir des preuves garantissant que leur passage à travers les eaux territoriales ne constitue aucune menace pour la souveraineté de l’Iran.Par exemple, les navires militaires doivent rester sur leur trajectoire sans changement de direction ni de vitesse; aucun appareil ne doit les survoler. Quant aux sous-marins, ils doivent se déplacer à la surface de l’eau et leurs systèmes de guerre électronique doivent restés inactifs".

Il a noté que : " tout passage des navires de guerre des Etats-Unis et de certains  pays comme le Royaume-Uni dans les eaux territoriales iraniennes non conforme aux règles internationales, provoquera des conséquences négatives."

Et de conclure : " le monde dépend des ressources énergétiques dont jouit le golfe Persique. Les Américains envisagent de créer des patrouilles maritimes conjointes avec les Etats voisins, mais ils doivent savoir qu'ils attisent de la sorte  les tensions au détriment des acteurs régionaux " ajoutant que "les Américains sont toujours à la recherche d’alliés régionaux  afin de rompre l’équilibre militaire de la région".

 

Source: Médias

10-05-2016 - 17:37 Dernière mise à jour 10-05-2016 - 18:55 | 428 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=302278&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau