IRAN ET CHINE VONT ETABLIR DES RELATIONS STRATEGIQUES

 

L'Iran et la Chine ont décidé d'établir des relations stratégiques à long terme, a déclaré samedi le président iranien Hassan Rohani à Téhéran où son homologue chinois Xi Jinping est en visite officielle.

Cette visite, la première d'un président chinois en Iran depuis 14 ans, intervient une semaine après le début de la mise en œuvre de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les grandes puissances, dont la Chine, qui prévoit la levée d'une partie des sanctions L'Iran et la Chine veulent établir des relations stratégiquesinternationales contre Téhéran.

Ces dernières années, la Chine a maintenu des liens économiques et commerciaux étroits avec l'Iran mais la fin des sanctions va permettre de donner un coup de fouet à ces relations.

«Nous avons discuté aujourd'hui des relations stratégiques entre les deux pays (et) de la rédaction d'un document élargi (de coopération, ndlr) sur 25 ans», a déclaré le président Rohani lors d'une conférence de presse avec le président Xi retransmise en direct par la télévision d'Etat.

Les deux responsables ont également évoqué le projet de «porter le niveau des relations (économiques, ndlr) à un niveau de 600 milliards de dollars dans dix ans», selon le président iranien.

La Chine est un important partenaire de l'Iran. Pékin est le premier client du pétrole iranien et les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 52 milliards de dollars en 2014.

Selon les médias iraniens, 36% du commerce extérieur de l'Iran s'effectue avec la Chine. 

Au total, dix-sept documents, notamment pour la coopération dans le domaine nucléaire, ont été signés lors de cette visite.

«La visite du président chinois est historique et aujourd'hui une nouvelle page s'ouvre dans les relations entre les deux pays», a déclaré Rohani.

«Nous avons une large entente dans tous les domaines, les relations bilatérales, les questions régionales et internationales, et nous avons décidé de construire des relations sur la base d’un partenariat (...) stratégique», a déclaré de son côté le président chinois.

«L'Iran est un partenaire important de la Chine au Proche-Orient et les deux pays ont décidé de renforcer leur niveau de relation», a-t-il ajouté.

Accompagné par trois vice-Premier ministres et six ministres, le président chinois a également emmené avec lui une importante délégation économique. Il doit rencontrer dans l'après-midi le leader de la Révolution sayed Ali Khamenei.

Jeudi en Egypte, dans le cadre d'une tournée régionale, Xi Jinping avait promis une enveloppe de 55 milliards de dollars en prêts et investissements pour le Moyen-Orient, où la Chine veut également renforcer sa présence économique.

Source: agences

23-01-2016 | 13:37
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau