IRAN : L'ARME NUCLEAIRE LA PLUS GRANDE MENACE CONTRE L'HUMANITE

mardi, 28 avril 2015 05:15

L'arme nucléaire la plus grande menace contre l'Humanité (Zarif)

 
IRIB- Pour le ministre des Affaires étrangères, l’arme nucléaire est le plus grand danger qui menace l’Humanité, et le désarmement nucléaire est la priorité des priorités de la communauté internationale.
Lundi, lors de la séance d'ouverture à New York de la Conférence de la révision du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), le chef de la diplomatie iranienne a prononcé un discours au nom des pays du Mouvement des Non-alignés (MNA). « La dénucléarisation est une priorité des pays membres du MNA », a déclaré Mohammad-Javad Zarif qui a critiqué les gouvernements qui ne respectent ni le régime de non-prolifération ni leurs engagements en matière de désarmement nucléaire. « Au lieu de démanteler leurs arsenaux atomiques, ces pays développent les projets de nouvelles générations de bombes nucléaires », a déclaré Zarif. Il a exprimé la vive inquiétude des pays du MNA à ce sujet, et a estimé que le comportement de ces gouvernements met sérieusement en péril la crédibilité du TNP. M. Zarif a évoqué l’avis de la Cour internationale de Justice (CIJ) portant sur l’engagement des pays détenteurs d’armes nucléaires dans le domaine du démantèlement de leurs armes atomiques, et a demandé que la phase finale des négociations sur la révision du TNP commence le plus tôt possible pour établir un calendrier précis pour le démantèlement de tous les arsenaux nucléaires. Pour le ministre iranien des Affaires étrangères, l’usage de la bombe atomique et la menace d’usage de ces armes sont des crimes contre l’humanité et violent le Droit international et la Charte des Nations unies. Mohammad-Javad Zarif a insisté ensuite sur le droit des nations à profiter de l’énergie nucléaire à des fins civiles. « Le MNA insiste sur la nécessité de l’application totale et sans discrimination de l’article 4 du TNP qui confirme le droits des pays membres à développer les recherches dans le domaine du nucléaire civil et de l’utiliser pour des fins pacifiques », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne. La Conférence sur le TNP a commencé ses travaux lundi 27 avril à New York et continuera ses réunions jusqu’au 22 mai. Cette conférence se tient une fois tous les cinq ans. Cette année, les représentants de 189 pays membres du TNP y participent pour étudier divers sujets dont le désarmement nucléaire, la non-prolifération, les garanties sécuritaires, et l’interdiction de menace d’usage d’armes atomiques, ainsi que le droit des nations à bénéficier de l’énergie nucléaire civile.
 
http://french.irib.ir/info/

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau