IRAN : LES PROPOS DU GUIDE SUPREME LORS DE SA RENCONTRE AVEC POUTINE

 

 

Nov 24, 2015 04:53 UTC  

IRIB- Téhéran a été lundi l’hôte du 3e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG).

Les participants à ce Forum se sont réunis à la capitale iranienne pour s’entretenir des projets communs que les pays exportateurs de gaz pourront appliquer à l’avenir. En marge du sommet du FPEG, les dirigeants d'un certain nombre de pays membres ont rencontré le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei.

Le président russe Vladimir Poutine s’est entretenu, lui aussi avec le Guide suprême de la Révolution islamique. Les discussions ont été axées autour des évolutions régionales, notamment les événements de la Syrie. Au cours de cette rencontre, l’Honorable Ayatollah Khamenei a évoqué les plans à long terme des Etats-Unis et de leurs alliés dans la région du Moyen-Orient. Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux et régionaux souhaitent d’abord faire main basse sur la Syrie, et étendre ensuite leur contrôle sur l’ensemble de la région, pour combler en quelque sorte le vide historique d’une absence hégémonique totale sur la région de l’Ouest de l’Asie. Dans l’optique de l’honorable Ayatollah Khamenei, ce plan des Etats-Unis et de leurs alliés est une menace pour tous les peuples et tous les gouvernements notamment la Russie et l’Iran.

Dans une autre partie de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné qu’en Syrie, les Américains et leurs alliés veulent réaliser leurs plans échoués sur le terrain et par les moyens militaires, à la table des négociations et par les moyens politiques. L’honorable Ayatollah Khamenei a dit à son interlocuteur qu’il faut empêcher la réalisation de ce dessein avec intelligence et une prise de position active.

Au cours de cette rencontre, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la RII est un pays souverain et stable avec un avenir prometteur, que la Russie considère comme un allié fiable dans la région et au niveau international.

En ce qui concerne les évolutions de la Syrie, le président Poutine a déclaré que l’Iran et la Russie ont des positions très proches, et il a insisté sur l’importance d’une coopération étroite entre Téhéran et Moscou dans ce domaine. Selon le président russe, le règlement de la crise syrienne ne serait possible que par la politique et le recours aux votes des Syriens, en estimant que personne n’a le droit d’imposer sa volonté au peuple syrien.

Il est à noter qu’avant sa rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine, le Guide suprême de la Révolution islamique avait rencontré lundi le président vénézuélien et le président nigérian. Au cours de ces deux rencontres séparées, l’honorable Ayatollah Khamenei avait déclaré que les Etats-Unis ne seraient en aucun cas un partenaire fiable pour personne. Dans ce sens, le Guide suprême de la Révolution islamique a estimé qu’il serait une erreur d’espérer une coopération efficace de la part des Etats-Unis et de l’Occident dans la lutte contre les organisations terroristes comme Daech et Boko Haram.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté qu’en Irak, il existe des informations précises et fiables qui prouvent que les Etats-Unis et certains régimes rétrogrades de la région aident directement Daech, et jouent un rôle destructeur dans les évolutions actuelles de l’Irak.

L’honorable Ayatollah Khamenei a rappelé que les Etats-Unis avaient appliqué autrefois cette même politique en Amérique latine qu’ils considéraient à tort comme leur chasse gardée. Dans ce sens, le Guide suprême de la Révolution islamique a estimé que le mouvement révolutionnaire dans les pays comme le Venezuela ont pu revivifier l’identité, l’indépendance et la souveraineté des nations de l’Amérique latine.

Les Etats-Unis poursuivent cette politique dans la région de l’Ouest asiatique, en accordant soutien et aide directe ou indirecte aux organisations terroristes comme Daech, et c’est dans cette logique que le Guide suprême de la Révolution islamique indique que la diplomatie actuelle des Etats-Unis dans la région n’est pas honnête.

L’honorable Ayatollah Khamenei a dénoncé la vraie nature du gouvernement des Etats-Unis, et a souligné qu’en dehors de la question nucléaire –soumise à des raisons particulières–, la RII n’entrera dans la logique des négociations bilatérales avec les Etats-Unis ni au sujet de la Syrie ni pour aucun autre dossier.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

jean giblin
  • 1. jean giblin | 24/11/2015

Alors si je comprends bien la France bombarde des groupes soutenus par les USA !?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau