IRAN : LES USA UTILISENT DAESH POUR QUE LA REGION AIT BESOIN D'EUX

Suleimani: les Américains utilisent Daesh pour que la région ait besoin d’eux
L’équipe du site

Le chef de la plus célèbre force des Pasdarans, le général Qassem Suleimani a eu son mot à dire durant la 18ème rencontre de l’Assemblée des Experts de Commandement (AEC), l’une des plus puissantes institutions de l’Etat islamique en Iran.

Livrant son analyse de la situation au Moyen-Orient, notamment en Syrie, en Irak et au Yémen, le général Qassem Suleimani s’est longtemps arrêté  sur la stratégie américaine dans la région, laquelle selon lui s’est soldée par un échec dans l’édification de son empire, et ce grâce au rôle joué par la République islamique, a rapporté l'agence iranienne Fars News.


Durant son intervention, le général iranien des gardiens de la Révolution a abordé la relation entre la milice wahhabite takfiriste Daesh (Etat islamique) et les Etats-Unis. Selon lui, "Daesh est une fabrication des Américains", lesquels tiennent encore à la garder, "afin que les Musulmans aient toujours besoin d’eux".   
« C’est la vérité, ils l’utilisent tout juste comme un instrument », a-t-il affirmé.
Suleimani a également affirmé que pour Washington, c’est Israël qui constitue la norme à travers laquelle elle façonne sa politique dans la région.

Le général iranien charismatique a aussi évoqué la situation au Yémen, et la guerre saoudienne dont est victime ce plus pays pauvre du monde arabe. Le mouvement houthi « Ansarullah est un mouvement et un courant populaire qui est soutenu par une bonne partie du peuple yéménite », a-t-il dit, ce qui explique d’après lui comment il a pu persévérer et résister contre cette guerre féroce menée contre son pays depuis plus de 6 mois.

Suleimani s’est dit que persuadé l’Arabie a déclenché cette offensive parce qu’elle était déçue par l’avènement d’Ansarullah au pouvoir.

Interrogé par l’agence iranienne Tasnim, un membre de l’AEC, sayed Moujtaba Taheri a rapporté que dans son rapport, Suleimani a aussi affirmé que "l’impact moral de la république islamique d’Iran dans la région joue un rôle décisif dans la consolidation de la voie de la résistance et de la Révolution islamique ».  
 

La rencontre annuelle de l'AEC a débuté le mercredi 2 septembre et devrait prendre fin demain vendredi.

Ce jeudi, les membres de l’Assemblée des experts ont rencontré le guide suprême de la révolution l’imam Ali Khamenei.

Formé de 86 religieux élus, cette instance est l’une des plus importantes dans l’Etat islamique iranien. Quelques uns de ses prérogatives consistent à élire le guide suprême, à surveiller son action et à le démettre éventuellement de ses fonctions.   

 

 

Source: Divers

03-09-2015 - 17:05 Dernière mise à jour 03-09-2015 - 17:13 | 412 vus
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau