IRAN-RUSSIE : LE CONTRAT PETROLE CONTRE MARCHANDISES BIENTOT REALISE

 
 
Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak et le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar-Zanganeh, septembre 2014.

Iran-Russie: le contrat "pétrole contre marchandises" bientôt mis en œuvre

© AP Photo/ Vahid Salemi
International
 
URL courte
Nucléaire iranien (2015) (57)
 
01373350
 
Les exportations de pétrole iranien en Russie, effectuées dans le cadre du programme "pétrole contre marchandises", seront lancées la semaine prochaine, a déclaré le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar-Zanganeh.
 

Les exportations de pétrole iranien en Russie, effectuées dans le cadre du programme "pétrole contre marchandises", seront lancées la semaine prochaine, a déclaré le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar-Zanganeh.

M. Namdar-Zanganeh a fait savoir que l'entente en question a été conclue le 5 juin à Vienne avec le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak, lors d'une réunion de l'OPEP.

Selon le ministre iranien, la Russie achètera moins de 500.000 barils de pétrole par jour, et Téhéran utilisera les sommes ainsi obtenues pour acheter de l'acier, du blé et des produits pétroliers russes.

 

En avril, le Kremlin a déclaré que les parties avaient déjà commencé à mettre en œuvre le contrat intitulé "pétrole contre marchandises". Pourtant, les opérateurs du marché n'ont pas constaté l'entrée en vigueur du contrat.

 

Les pourparlers "pétrole contre marchandises" ont été entamés il y plus d'un an. Selon Reuters, le contrat était à l'époque évalué à 20 milliards de dollars.

Auparavant, le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev a annoncé que les exportations de matières premières et des produits industriels à destination de l'Iran pouvaient fournir à la Russie un portefeuille important de commandes pour les secteurs à forte valeur ajoutée.

Les exportations de pétrole iranien ont chuté de plus de 50% pour atteindre 1,1 millions de barils par jour depuis l'introduction en 2012 par l'Occident de sanctions liées au programme nucléaire iranien.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150608/1016455468.html#ixzz3cTOJGHme


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau