L’IMAM KHAMENEI REITERE SA MEFIANCE ABSOLUE A L’EGARD DES USA

Iran: l’imam Khamenei réitère sa «méfiance absolue» à l’égard de Washington

Le leader de la Révolution islamique en Iran, sayed Ali Khamenei, a réitéré dimanche sa «méfiance absolue» à l'égard des Etats-Unis, écartant toute négociation avec eux sur les questions régionales.

Iran: l’imam Khamenei réitère sa «méfiance absolue» à l'égard de Washington.

«Le bon sens dicte d'avoir une méfiance absolue envers ceux qui ont révélé leur animosité» à l'égard de l'Iran, a déclaré l’imam Khamenei lors d'un discours à Téhéran devant les commandants du corps des Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite de la République islamique.

«Les Américains insistent pour que nous négocions avec eux sur les questions régionales, spécialement sur la Syrie, l'Irak, le Liban et le Yémen», mais en demandant des pourparlers, «ils n'ont d'autre objectif que d'empêcher la présence dans la région de la République islamique d'Iran qui est le principal facteur dans les échecs des Etats-Unis» au Moyen-Orient, a-t-il affirmé.

Le leader de la Révolution a évoqué plusieurs cas incarnant l’animosité des Etats-Unis envers l’Iran. «Dans le dossier nucléaire, cette animosité s’est manifesté d’une manière flagrante», a précisé le Grand ayatollah.

S’adressant aux peuples de la région, l’imam Khamenei a affirmé: «Tout manque de vigilance vis-à-vis des Etats-Unis pourrait vous ramener en arrière, comme cela a été le cas du peuple iranien quand il a fait confiance à la Grande-Bretagne à l’époque de la révolution constitutionnelle».

Il a en outre estimé que la seule façon d'empêcher «les menaces militaires» à l'encontre de l'Iran a toujours «été et restera le pouvoir militaire et de défense, de créer la peur chez l'ennemi».

«L’ennemi fait tout pour vicier cette sécurité. Il appartient à tous les appareils de sécurité et aux forces armées du pays à préserver cette sécurité qui est l’un des acquis les plus important qui soit par les temps qui courent».

Parmi les commandants ayant assisté à ce discours, figurait le général Ghassem Souleimani, chargé des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution.

«37 ans après la victoire de la Révolution islamique, il est désormais évident que le Corps des Gardiens de la Révolution islamique est un rempart solide qui protège notre révolution. Le CGRI assure notre défense nationale, prend part à la reconstruction du pays, est actif dans le domaine culturel et artistique. C'est lui qui produit de la pensée révolutionnaire. Ce rôle devra se perpétuer et continuer à éclaircir l'opinion publique», a conclu l’imam Khamenei.

Source: agences et rédaction

19-09-2016 | 10:13

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=20107&cid=337


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau