L'IRAN A DEJOUE DES DIZAINES DE MILLIERS D'ATTENTATS TERRORISTES

Iran : des dizaines de milliers d’opérations terroristes déjouées
L’équipe du site

Le ministre iranien du Renseignement, Sayyed Mahmoud Alaoui, a annoncé que des "dizaines de milliers d’opérations terroristes ont été déjouées durant  ces deux dernières années en Iran " ont rapporté les médias iraniens.

Le ministre iranien a précisé  que "durant ces deux dernières années des dizaines d’actes terroristes notamment des tentatives d' attentats à l’explosif, d'attentat-suicide, d'explosions de bombes téléguidées dans le métro, sur les marchés, dans les universités et lors de marches en Iran ont été déjouées par les forces de sécurité et que nombre de terroristes ont été arrêtés".

Il a ajouté que " les forces de sécurité s'emploient à assurer la sécurité, jour et nuit, au point que le nom du ministère du Renseignement de l’Iran fait trembler les ennemis".

 "La majorité des révolutions dans le monde souffrent aprés un certain âge d'une désertion dans les rangs des révolutionnaires, or la Révolution islamique est toujours puissante après 37 ans", a fait remarquer le ministre.

Pour sa part,  le commandant des forces terrestres des Gardiens de la  révolution islamique , le général  Mohammad Bakpor a rapporté que "près de 60 pour cent des frontières des pays voisins  échappent au contrôle de leur  gouvernement respectif et sont  dominées par des éléments terroristes" selon alAlam.

Le général Bakpor a déclaré au cours d'une céremonie de commémoration en l'honneur des martyrs de l'unité des forces spéciales Sabrin que "  nous vivons dans une région profondément troublée", ajoutant que les terroristes  présents à l'intérieur du territoire irakien , tout le long frontière nord-ouest jusqu'à la ville Sradacht.  Ils sont présents sur nos frontières de  Qassem Dasht jusqu'à  Somare alors que la souverainneté des gouvernements des pays voisins est violée . Ils sont aussi présents  sur nos frontières de  Somare à Chalmaja".

Et d'ajouter : "la situation n'est pas mieux dans l'est du pays, où les frontières depuis Jabahar jusqu'aux frontières du Pakistan sont occupées pa des éléments terroristes faute de l'existance d'un  contrôle de la part du Pakistan. Et à la frontière avec l'Afghanistan , nous avons reperé également des éléments des Talibans et de Daech en l'absence de  toute présence  souveraine des autorités afghanes là-bas".

 

Source: Médias

18-02-2016 - 17:17 Dernière mise à jour 18-02-2016 - 17:17 | 79 vus
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau