L'IRAN EXPOSE SES OBJETS D'ART RESTITUES

Retour au pays: l’Iran expose ses objets d’art restitués

 Depuis 21 heures  10 février 2017

mus

 Iran - Monde islamique

no author

musTéhéran accueille une exposition exceptionnelle. Composée de pièces du patrimoine culturel iranien qui faisaient jusqu’à récemment partie des collections de musées étrangers, elle se tient au Musée national. Son inauguration a attiré l’attention sur la nécessité que le travail de restitution d’objets d’art à leur pays d’origine soit poursuivi.

Lundi, une exposition de pièces d’art iraniennes récemment restituées au pays a ouvert ses portes au Musée national de la République, annonce l’agence Mehr. Présents à l’inauguration, les officiels, mais aussi des historiens et des muséologues, ont évoqué l’importance de poursuivre le processus de restitution d’objets du patrimoine culturel iranien au pays.

« Le problème de l’exportation des monuments historiques de l’Iran relève de la préservation du patrimoine culturel du pays. Il faut prendre toutes les mesures nécessaires, y compris juridiques, pour mettre fin à ce processus et l’inverser », a annoncé lors de la cérémonie Mohammad Beheshti, chef du centre de recherche de l’Organisation du patrimoine.

museSelon lui, il n’y a pas un grand musée où des pièces de patrimoine culturel iranien ne soient exposées. « Leur nombre est foudroyant: 4 000 objets d’art rien que de Persépolis sont exposés à l’étranger », a-t-il pointé.

« Les pièces appartenant à l’Iran font la fierté des collections de musées étrangers et les spécialistes proches du dossier savent quels jeux mènent les propriétaires de ces collections pour écarter le droit de l’Iran à ces monuments », a ajouté l’interlocuteur.

Et d’ajouter que sur les panneaux accompagnant ces pièces d’art on précise que ces objets ont été retrouvés en Asie de l’Ouest. « C’est quoi l’Asie de l’Ouest? Cette région comprend une série de pays: non seulement cette généralisation est injuste, mais elle provoque le désarroi chez les spécialistes », précise l’expert.

musee
Pour sa part, l’ambassadeur d’Italie en Iran, Mauro Konchatori, a rappelé que la restitution de ces pièces d’art était devenue possible grâce à l’Onu.

Les autorités iraniennes ont engagé depuis plusieurs années un travail de restitution des objets du patrimoine national vers leurs pays d’origine. Ainsi, en novembre 2016, le pays a réussi à récupérer 30 anciennes poteries et objets d’arts datant du début de l’époque islamique.

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/244345


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau