L‘IRAN LANCE UN AVERTISSEMENT AUX USA

Wed May 4, 2016 1:41PM
Le général Hossein Salami, commandant adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique. (Photo d'archives)

Le général Hossein Salami, commandant adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique. (Photo d'archives)

L'Associated Press a présenté mercredi 4 mai une analyse des déclarations de mardi 3 mai du commandant adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) qui avait réagi aux nouvelles allégations des responsables américains.

"Le général Hossein Salami a déclaré qu'au cas d'une menace militaire de la part des Etats-Unis et de leurs alliés, l'Iran fermera le détroit stratégique d'Hormuz", a écrit l'analyste de l'Associated Press.

D'après l'agence, les déclarations du général Salami, diffusées mardi soir par la télévision iranienne, feraient suite à une longue "guerre verbale" entre Téhéran et Washington au sujet de la sécurité du détroit d'Hormuz où transite près d'un tiers des hydrocarbures acheminés par voie maritime.

Le général Salami a déclaré : "Nous lançons un avertissement à nos ennemis, surtout aux Etats-Unis, de ne pas répéter leurs erreurs du passé et d'en tirer leçon, en évitant d'exercer des pressions inutiles sur le peuple iranien."

Quant aux manœuvres des forces armées iraniennes, le commandant adjoint du CGRI a déclaré que comme toutes les armées du monde, les forces armées iraniennes organisent des exercices et des essais selon un calendrier précis, en soulignant que certaines manœuvres pourraient avoir lieu sans annonce préalable.

L'Associated Press a ajouté que les déclarations du général Hossein Salami interviennent après les critiques formulées lundi 2 mai par le Guide suprême de la Révolution islamique contre les mouvements de la marine américaine dans le golfe Persique.

"Les nouveaux signaux envoyés par Téhéran traduiraient soit l'inquiétude au sujet du détroit d'Hormuz soit la probabilité d'une confrontation éventuelle après les accords nucléaires", a écrit l'analyste de l'Associated Press.

Selon des sources d'informations, la marine américaine a équipé plusieurs de ses bâtiments de dispositifs antimissiles pour qu'ils ne soient pas vulnérables face aux menaces balistiques des pays comme l'Iran et la Corée du Nord. 

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/04/463957/Le-CGRI-lance-un-avertissement-aux-EtatsUnis/


 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau