L’IRAN MONTRE DES IMAGES DE SON NOUVEAU SYSTEME ANTI-AERIEN BAVAR 373

L’Iran montre pour la 1ere fois des images de son nouveau système anti-aérien
L’équipe du site

L'Iran a montré pour la première fois dimanche des images de son nouveau système anti-aérien Bavar 373, construit localement et comparable au S-300 russe, ainsi lors d'une cérémonie en présence du président Hassan Rohani.

Cette cérémonie a également été l’occasion de lever le rideau d’un turboréacteur d'aéronef de type Turbo Jet, également construit pour la première fois.
   
Les images diffusées par les différents médias iraniens ont montré M. Rohani et le ministre de la Défense Hossein Dehghan devant le nouveau système antiaérien, un projet qui avait été lancé à l'époque où l'Iran subissait encore les sanctions internationales.
   
L'Iran a décidé de se lancer dans ce projet lorsque la Russie avait suspendu le contrat pour la livraison du système S-300 en 2010 à cause des sanctions.
   
En 2007, l'Iran et la Russie avaient conclu un contrat pour la livraison de ce système, mais en 2010 Moscou avait suspendu la vente en application d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU contre le programme nucléaire iranien.
   
En 2015, peu avant la conclusion d'un accord international sur le programme nucléaire iranien qui a permis la levée progressive des sanctions, Moscou a de nouveau autorisé le transfert des S-300 dont l'Iran en a pris livraison d'une partie.

"Nous avons décidé de construire un système anti-aérien que nous avons appelé Bavar 373. Ce système a toutes les capacités du S-300", avait déclaré samedi M. Dehghan.
   
En mai dernier, le général Dehghan avait annoncé "l'entrée en production du système Bavar 373, capable de détruire des missiles de croisière, des drones, des avions de combat et des missiles balistiques".
   
Ce système est aussi "capable de détruire plusieurs cibles à la fois", avait-il ajouté.

Quant au turboréacteur d'aéronef de type Turbo Jet, c’est également une nouveauté dans l’industrie militaire iranienne.

Il est capable de faire décoller un avion d’un poids de 10 tonnes, et peut voler à une altitude de 50 mille pieds. Il peut donc être utilisé pour les différents appareils rapides. Son armature mécanique est formée de 14 mille pièces .

Et pour l'avenir, Téhéran compte construire des missiles de croisière embarqués, a ajouté le ministre iranien de la Défense. Indiquant que l'Iran a élargi toute la gamme de types de missiles du pays de deux ou trois fois au cours de ces dernières années.

Le ministère iranien de la Défense fait également tout le nécessaire pour monter sa propre production de sous-marins et de torpilles, a ajouté Hossein Dehghan.
 

Sources: AFP, AL-Alam; Tasnim News
 

 

Source: Divers

21-08-2016 - 13:11 Dernière mise à jour 21-08-2016 - 19:47 | 1131 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=321572&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1


 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau