L'IRAN N'A PAS AUTORISE D'ENTERRER SES PELERINS MORTS A MINA

Iran: pas d’autorisation pour enterrer nos pèlerins décédés à Mina
L’équipe du site

Le   vice ministre iranien des affaires étrangères pour le département arabo-africain, Amir Hussein Abdellahian a mis en garde les autorités saoudiennes de ne point enterrer les corps des pélerins iraniens décedés dans la tragédie de Mina, a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

"L'Iran n'a livré aucune autorisation pour enterrer les pèlerins décédés à Mina" a-t-il martelé.

Dans une conférence de presse,  Abdellahian a dénoncé l'enterrement par les autorités saoudiennes de 700  pèlerins africains victimes du drame de Mina, soulignant que les familles iraniennes attendent actuellement pour déterminer le statut des Iraniens  inconnu et de recevoir les corps des victimes.

Selon une source iranienne ,  les Iraniens identifieront les corps des victimes dans la catastrophe de Mina grâce à leurs  empreintes digitales enregistrés par les autorités saoudiennes lors de leur entrée  dans le territoire saoudien.

La source a souligné que l'identification des corps est confrontée à une obstruction de la part des autorités saoudiennes, ajoutant que les équipes compétentes iraniennes inspectent les réfrigérateurs des hopitaux de la Mecque à la recherche de victimes iraniennes afin de les identifier.

La source a souligné que les réfrigérateurs peuvent accueillir 900 corps, sachant que  21 camions capable d'acceuillir  200 cadavres sont stationnés en attente d'évacuation des victimes.

L'Organisation iranienne a annoncé que le nombre de décès parmi les pèlerins iraniens s'est élevé  à 228 morts et 248 disparus.

Les corps  de près de 130 pèlerins iraniens seront rapatriés ce Mardi.

Le ministre iranien de la santé est arrivé à la Mecque

A son arrivée à La Mecque, le ministre iranien de la Santé,  docteur Hachemi, a déclaré « je suis en Arabie saoudite pour inspecter l’équipe médicale, pour m'assurer de  la situation des blessés et faire le point sur le sort des personnes portées disparues ».

Et d'ajouter : « La gestion du transfert des corps est assurée par la délégation iranienne et nous ferons des coordinations nécessaires en Arabie et en Iran afin d’accélérer le processus du transfert des corps en Iran».

Et de poursuivre :« L’appareil de la diplomatie iraniennea pour priorités: le transfert des corps des victimes du drame de Mina et l’accélération du processus de l’identification des pèlerins. Ensuite, les questions juridiques seront traitées en coopération avec nos collègues au ministère des Affaires étrangères et avec d’autres appareils juridiques concernés ».

Le ministre de la Santé est accompagné du  vice-ministre des Affaires étrangères pour les affaires consulaires, du président du Croissant-Rouge et du directeur général du bureau des relations internationales du ministère de la Santé .

Riyad veut enterrer secrètement les corps des pèlerins iraniens ..

Selon  le site d'information iranien Farsnews, citant des sources égyptiennes, les autorités de Riyad veulent enterrer secrètement les corps des pèlerins iraniens pour se dérober de leurs  responsabilités!

Selon Farsnews,  l’Arabie saoudite aurait commencé l’inhumation d’au moins 600 personnes dans des fosses communes, sachant  qu’un grand nombre des victimes du drame de Mina n'a toujours pas été  identifiées  .

Citant les responsables de la délégation égyptienne  du Hajj en Arabie saoudite, Farsnews rapporte que les responsables saoudiens avaient demandé lundiaux responsables des caravanes du Hajj de différents pays de participer aux cérémonies d'inhumation collective des victimes non-identifiées.

Pourtant, les responsables de la caravane du Hajj égyptienne ont annoncé que le sort d’au moins 120 pèlerins égyptiens restait encore incertain.
 

 

Source: Médias

29-09-2015 - 18:52 Dernière mise à jour 29-09-2015 - 18:53 | 1325 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=261623&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau